Bibliothèques de Bourges - Accueil

Accueil - Médiathèque de Puteaux

club rencontre bourges

Dès la fin des années , la ZUP de Bourges est en déclin, en raison notamment de nombreux départs: Elle sera ensuite détruite dans le cadre de la Rénovation Urbaine [ 17 ]. L'usine Mazières a un fort impact sur l'économie, comparée aux autres activités existantes dans le secteur, comme les moulins à eau et à vent qui permettent de fabriquer de la farine.

Menu de navigation

Ne doit pas être confondu avec Bourgès ou Maurice Bourgès-Maunoury. Sous l'effet de ce développement industriel, de petits logements sortent de terre comme dans la rue Armand-Bisson. Les marais du val d' Auron font partie de l'un des espaces naturels sensibles , plusieurs panneaux ont été installés afin de rappeler et de sensibiliser les promeneurs au fait que le Val d' Auron est un endroit protégé qui présente un intérêt écologique. Le bâtiment possède un bar, un restaurant, et des locaux d'accueil. Bourges , sur Wikimedia Commons Bourges , sur le Wiktionnaire. Elle permet l'érection de logements dont huit immeubles collectifs et deux pavillons.

Après la deuxième guerre mondiale, le rythme des constructions s'accélère. Jean Festoc en propose la construction de logements à édifier rue Cuvier. Monsieur Berthelot, architecte du ministère de la construction et de l'urbanisme refuse ce projet insuffisant.

Il demande logements. Jean Festoc revoit sa copie et propose en logements à édifier en trois tranches. Ce quartier a été créé au sud de Bourges dans les années Son nom vient de la rivière qui coule à cet endroit: À cause des estimations démographiques qui prédisaient une augmentation de la population dans les années , le maire Raymond Boisdé fit construire un quartier sur le flanc d'un lac artificiel et conçut une zone verte sur la rive ouest. Le lac d' Auron a été mis en eau en Le 11 mai , le Conseil municipal entérine la décision de créer une zone d'aménagement concerté ZAC et un plan d'eau.

L'ensemble du projet recouvre une surface de hectares. Il se trouve à moins de deux kilomètres du centre-ville [ 7 ]. Lors de son inauguration, le 26 février , il était seulement prévu d'y tenir des compétitions d'aviron, d'aménager une plage, du côté de Plaimpied , permettant la baignade. Serge Lepeltier , maire de à , voulait en faire un des symboles de la nature en pleine ville développant la pratique de diverses activités autour et sur le lac tout au long de l'année: On y trouve une base de voile, un centre d'aviron proposant des compétitions de niveau international, un centre hippique, des cours de tennis et un terrain de golf.

Le plan d'eau est soumis à plusieurs protections réglementaires pour la chasse et la pêche. Le lac a un grand intérêt écologique. Ce sont plus de espèces qui ont été observées depuis les rives par des ornithologues. Afin de protéger le calme, la faune et la flore des bordures du lac, le réseau de voirie a été conçu afin que les voitures ne puissent pas aller jusqu'aux rives du lac.

Mais après 40 ans d'utilisation, le lac souffre d'un envasement important qui nécessiterait de coûteux travaux. Aménagé sur hectares , pour accueillir entre et personnes, le quartier possède une école, des logements, des commerces, des jeux pour enfants tout autour du plan d'eau, une maison de retraite, des équipements sportifs et une bibliothèque. La physionomie du quartier est marquée par un habitat, situé sur le flanc est du lac, composé de petits collectifs et de logements individuels se répartissant en lotissements et adoptant une voirie en courbes, se terminant en impasses sur un rond-point très en vogue dans les années [ 9 ].

Les marais du val d' Auron font partie de l'un des espaces naturels sensibles , plusieurs panneaux ont été installés afin de rappeler et de sensibiliser les promeneurs au fait que le Val d' Auron est un endroit protégé qui présente un intérêt écologique. Le quartier de l'aéroport se situe au sud-ouest de la ville de Bourges. Il a été créé aux abords de l'aérogare. De nombreuses habitations ont été réalisées pour héberger les aviateurs et le personnel. En juillet , l'aérogare de Bourges, construite et exploitée par la société l'Aérienne ouvre ses portes.

Le bâtiment possède un bar, un restaurant, et des locaux d'accueil. Avec un style Art déco , il présente deux façades: Le 19 juin , les Allemands entrent dans la ville de Bourges et réquisitionnent les installations aéroportuaires: C Société Nationale de Construction Aéronautique du Nord , et les logements du quartier de l'aéroport.

En , l'aérogare est détruite par l'armée allemande, afin de faciliter l'approche des bombardiers de retour de leurs missions en Angleterre. À la libération de , l'usine S. C se retrouve en mauvais état. Elle redémarre en , l'activité est relancée grâce à la production d'avions de transport. Dans les années , l'usine emploie plus de employés, elle se lance également dans la fabrication de missiles [ 11 ].

Aujourd'hui, le groupe MBDA groupe industriel leader européen des missiles et des systèmes de missiles y a développé son activité.

La construction du quartier de l'aéroport a commencé en La première guerre mondiale a entraîné une grave crise du logement dans la ville de Bourges. Afin de pouvoir créer des habitations pour les personnes dans le besoin, le maire de l'époque Henri Laudier s'inspire des cités jardins, zones résidentielles propres possédant des espaces verts , ainsi que des logements individuels très en vogue en France à cette époque.

D'après la loi loucheur , ce maire envisage également le projet d'Office Public d'Habitations à Bon Marché et qui sont les ancêtres de nos H. Ces établissements publics permettent la création de maisons peu chères et donc plus accessibles. Dans un premier temps, les nouveaux logements devaient se situer face au cimetière du Lautier mais il a finalement été décidé de les construire près du pôle aéronautique [ 11 ]. Plan du quartier de l'aéroport de nos jours. L'architecte en charge du projet Maurice Payet- Dortail et son équipe proposent un projet dans lequel des logements sociaux et collectifs se côtoieraient avec un style semblable aux cités-jardins parisiennes de l'époque, Plessis-Robinson dans la périphérie parisienne.

Elles sont ainsi séparés en îlots avec un style moderne. Les rues principales sont bordées d'immeubles collectifs qui suivent les courbes des ronds-points.

Leurs habitants ont accès à tous les équipements nécessaires pour avoir une vie de famille agréable: Les travaux commencent en avec la réhabilitation de la partie ouest du quartier.

En , 9 bâtiments collectifs offrant logements sont construits, chacun ayant ses propres caractéristiques d'aménagement. Vient ensuite la création des pavillons individuels entre et Ce sont pavillons qui vont être construits par les entreprises Leising et Vialanet. Ces pavillons construits sur des parcelles de m 2 sont équipés pour la vie familiale avec plusieurs pièces et un jardin.

Ce sont 70 logements qui vont être créés, divisés en sept bâtiments. Ces bâtiments voient leur esthétique évoluer. Ils ont maintenant des balcons et les façades sont variées certaines ont des bandes colorées Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les bombardements détruisent quarante-neuf logements collectifs et individuels et en abîment deux-cent quarante-sept.

Les reconstructions se font de à Les travaux sont confiés à Jean Festoc, qui collabore avec Demay décédé en L'emplacement des immeubles reprend celui du projet initial de et l'architecture garde l'esprit moderniste dans le traitement très géométrique des façades. C'est à la même époque qu'est édifié un groupe scolaire. Parallèlement, sont construites des cités Castors. À Bourges deux cités castors ont vu le jour dans les années Face à la pénurie de logement, des familles s'unissent en coopérative.

Le principe de ces cités Castors est de permettre aux plus modestes de devenir propriétaires grâce à la solidarité et la communauté car les uns construisent pour les autres. Ainsi vingt-trois pavillons individuels voient le jour. Formés très simplement, ils sont tous sur le même alignement en léger retrait sur la rue et présentent tous un pignon sur rue. Plus de 50 ans après, les Castors sont toujours en place et contrairement à d'autres secteurs de construction, ces maisons n'ont pas vieilli, leur entretien par les propriétaires a été réalisé, et aujourd'hui, ce quartier reste un des plus prisés de la ville [ 12 ].

En , le réaménagement de la ville de Bourges commence sous l'impulsion du PRU plan de renouvellement urbain , le quartier de l'aéroport fait alors l'objet d'un grand projet de réhabilitation. En , le choix est fait de rénover les logements de la cité-jardins car celle-ci reste un des rares témoignage français de cette forme de modèle urbain et de logements populaires.

Ce projet est mis en place avec l'aide de l'État et validé par l' Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine.

Parallèlement, logements sont construits à l'entrée de la ville dont 76 sont des logements sociaux. Les travaux ont duré jusqu'en février [ 13 ]. Ces nouveaux logements sont très économiques au niveau énergétique et ont des propriétés acoustiques. En outre, le projet a également consisté à maintenir les qualités urbaines du site, tout en l'adaptant aux besoins actuels.

Les réseaux ont été enfouis et un nouvel éclairage public installé. Enfin, les routes ont été refaites intégrant des pistes cyclables. De ce fait, l'allure générale du quartier a donc été profondément rajeunie. La réhabilitation de l'habitat a concerné également 99 pavillons et immeubles collectifs, propriétés du bailleur social Bourges Habitat.

Les travaux ont varié en fonction des pavillons concernés. Par ailleurs, une quarantaine d'entre eux étaient encore habités au début des travaux: Des adaptations ont été proposées pour le maintien des personnes âgées dont certaines étaient là depuis la fin des années Au final, sauf exception, les pavillons de la cité-jardins ont été complètement restructurés à l'extérieur jardins, clôtures, façades comme à l'intérieur création d'une pièce à vivre plus grande au rez-de-chaussée, création d'une chambre ou d'une salle de bain dans les extensions nouvelles.

Un jardin potager collectif a même été recréé par des habitants de la cité [ 11 ]. Ce dernier est nommé directeur des établissements militaires de Bourges en grâce à son invention, le canon de 95 mm qui porte son nom.

Pour des raisons stratégiques, Napoléon III décida en d'implanter une fabrique d'armement dans le centre de la France. Le choix de la ville de Bourges est stratégique et politique. En effet, Bourges est éloigné des frontières, et donc des invasions.

Ce choix est aussi politique car Napoléon III répond à une demande des pouvoirs publics locaux qui souhaitent une décentralisation. Un complexe de fabrication d'artillerie se construit sur le site. Il est composé d'une fonderie à canon, un arsenal pour le matériel de guerre, un magasin à poudre et une école de pyrotechnie chargée essentiellement des projectiles [ 14 ]. Vers les établissements militaires deviennent une véritable ville dans Bourges avec leurs propres équipements hôpital, prison et commerces.

Ce complexe industriel conditionne le développement urbain ce qui permet l'extension de Bourges et le développement de sa voirie. Des maisons ouvrières en bande ou jumelées et des maisons de contremaîtres ou d'employés sont construites sur la route de Nevers aujourd'hui avenue Ernest Renan.

Pendant la Première Guerre Mondiale , le centre d'armements fonctionne à plein régime. Un nouveau quartier prend naissance au lieu-dit "les Bigarelles", aménagé d'abord avec des constructions provisoires puis, après la guerre par des immeubles collectifs en durs. Des immeubles sont construits à partir de aux Dumones et quelques années plus tard, apparaît la cité-jardins des Fonds-Gaidons [ 15 ]. Après ce premier conflit mondial, la production d'armements diminue fortement. Les ouvriers n'ont plus de travail et s'en vont.

Bourges retrouve alors sa population d'avant-guerre. La municipalité décide alors de diversifier les activités, par exemple: En , le réarmement de l'Allemagne permet au site de Lahitolle de retrouver son activité. En , pendant la Seconde Guerre Mondiale , Bourges est occupée. Les Allemands découvrent un savoir-faire précieux, et réquisitionnent les ouvriers pour les envoyer en Allemagne.

Ce conflit a permis de moderniser le matériel militaire. De ce fait, la production de canons n'est plus aussi importante. Lahitolle est donc délaissé au profit de sites complémentaires liés à aéronautique. Face à cette situation, les établissements militaires de Lahitolle deviennent l'EFAB Établissement de Fabrication d'Armements de Bourges , qui regroupe trois secteurs d'activités: Avec la fin de la Guerre froide, le déclin de l'activité des industries militaires de Lahitolle s'amorce.

Les pouvoirs publics se mobilisent. La création de l'ENSI école nationale supérieure d'ingénieurs constitue le premier pas vers la reconversion du site. Puis en , un contrat de site est mis en place. Des réflexions sont menées sur le réaménagement du site, la ville de Bourges et le conseil général du Cher procèdent à l'acquisition de terrains [ 16 ]. Aujourd'hui, Lahitolle n'oublie pas son passé mais se tourne résolument vers l'avenir en se transformant en un Technopôle.

Le nord de la ville de Bourges est resté jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, une zone essentiellement rurale. Or depuis sous le coup de l'urbanisation intense des années , des quartiers s'y sont développés avec une diversité d'habitats et de services.

Ces quartiers ont pour nom: Une grave crise du logement sévit en France après la Seconde Guerre mondiale. En , un ministère de la Reconstruction et du Logement voit le jour et les urbanistes commencent les premières réflexions sur les grands ensembles.

À Bourges, la population augmente rapidement: Plusieurs solutions sont envisagées pour accueillir cet afflux de population de catégorie sociale non-aisée issue le plus souvent de l'exode rural, et pour reloger des familles dans l'urgence.

Des baraquements militaires sont d'abord utilisés, installés aux abords de la cité du Moulon. Il faut aussi reloger les familles expulsées du quartier d'Avaricum qui venait d'être démoli, car insalubre [ 6 ]. D'autre part, l'usine Michelin ouvriers prévus en s'ouvre à proximité, sur la commune voisine de Saint-Doulchard.

Le besoin de logements est de plus en plus pressant. À l'époque Bourges avait pour maire Louis Mallet, et sous son autorité, la réflexion progresse: Le nord de Bourges est alors privilégié pour ériger un très grand nombre de logements car la ville est difficilement aménageable à l'est à cause des marais et de la présence des établissements militaires et de l'aéronautique [ 17 ].

La mairie confie, en , à l'architecte Pinon le programme de plusieurs centaines de logements, programme baptisé " Opération Chancellerie" ou " Extension au nord de la zone d'habitations" sur environ 40 hectares.

Environ logements sont ainsi construits où s'installent dans ces nouveaux quartiers des employés de la nouvelle usine Michelin, des fonctionnaires, des employés de la SNCF, des artisans, mais aussi des immigrés d'origine portugaise, polonaise, italienne, espagnole, des rapatriés d'Algérie. En la ville de Bourges obtient son inscription sur les la liste des ZUP zones à urbaniser en priorité pour les quartiers nord, ce qui va permettre de poursuivre la construction des logements dans les quartiers de la Chancellerie et des Gibjoncs sur une superficie de hectares.

Ce nouveau projet ambitieux prévoyait la construction de logements pour une population de habitants cependant suite à diverses difficultés, seulement logements dont collectifs sont réalisés en Les dernières constructions s'achèvent entre et Dorénavant, vous pouvez retrouver ces informations sous la météo.

Merci de votre compréhension. Un grand merci à eux et à Mélisse qui a eu l'excellente idée de faire appel à nous. La randonnée à Humbligny prévue le dimanche 18 mars est annulée elle sera reportée à une date ultérieure. PS pour les néophytes selon la distance un ou 2 ou plus?? De la boue, de la boue et de la bounhumeur comme dit Monique M.

Et aussi du brouillard Rando spéciale "marche nordique" créée par Robert Maillerie sur le mythique Bourges Sancerre. Malheureusement c'était la 3ème et dernière édition car cette randonnée n'a pas rencontré le succès escompté et serra donc supprimée.

Fureter dans la bibliothèque de Jean de Berry Médiathèque, Salle Prévert, jeudi 3 novembre Lecture théâtralisée proposée par Brigitte Stiévenard et la Compagnie du vent des mots Ecouter. Mercredi 21 septembre à 19h Ecouter. Fermer la modale de partage d'encart. Partage d'encart Copiez ce code et collez-le sur votre site pour afficher l'encart.

Fermer la modale de sélection. Confirmer la suppression de tous les documents de la sélection courante Valider Annuler la suppression de tous les documents de la sélection courante Annuler. Fermer la modale d'inscription à un événement. Fermer la modale d'annulation inscription.

Imsges: club rencontre bourges

club rencontre bourges

Le 11 mai , le Conseil municipal entérine la décision de créer une zone d'aménagement concerté ZAC et un plan d'eau.

club rencontre bourges

Buhot de Kersers dans son Histoire et statistique II, p.

club rencontre bourges

Le principe de ces cités Castors est de clb aux plus eencontre de devenir propriétaires grâce à la solidarité et la communauté car les uns construisent pour les autres. Renconhre et un centre commercial est créé, il est en structure métallique composé d'une supérette et d'un dizaine de boutiques s'organisant autour de patios. Enle réaménagement de la ville de Bourges commence sous l'impulsion du PRU site de rencontre gratuit pour femme riche club rencontre bourges renouvellement urbainle quartier de l'aéroport fait alors l'objet club rencontre bourges grand projet de réhabilitation. De la boue, de la boue et de la bounhumeur comme dit Monique M. Encette zone est pratiquement inhabitée, constituée principalement de club rencontre bourges. Un autre incendie débutant près de la cathédrale en dit des "grandes écoles", détruit une partie de la ville.