Area51 | La connaissance se partage ou se perd

Objet volant non identifié

ovni rencontre 3 type

Cette première apparition d'ovni eut un retentissement considérable et vit se déplacer sur les lieux non seulement une foule de curieux mais aussi des journalistes, des agents du FBI et du renseignement militaire. Espaces de noms Article Discussion. Ces engins extraordinaires stationnèrent durant plusieurs heures, immobiles et silencieux, au-dessus de sa maison. Et il n'y avait plus de temps! Beaucoup de cas d'ovnis se basent sur l'estimation des distances faite par le témoin. The public deceived , Prometheus Books, New York, , p.

Choisissez votre abonnement Arop 18/19

Ils auraient vu alors clairement un engin partiellement enfoncé dans un plissement de terrain et plusieurs corps humanoïdes de petite taille à l'extérieur Ses dimensions, comparables à celles d'une tour du Word Trade Center à New-York font autant penser à une petite ville flottante qu'à un gros aéronef de transport. Grâce à des travaux scientifiques comme ceux de David Jacobs, Kenneth Ring et surtout du docteur John Mack, psychiatre de premier plan, cette partie de l'ufologie commence à être celle la mieux étudiée. En septembre , le capitaine Ruppelt démissionne de son poste. ACE Leadership serves individuals and institutions that are eager to seize opportunity and embrace the challenge of serving and leading complex institutions. Véhicules pour voyageurs de l'espace Depuis une cinquantaine d'années, de nombreuses études scientifiques officielles ou officieuses sur le phénomène ovni ont été menées par divers organismes gouvernementaux et associations d'étude.

Addresses legal issues arising out of the activities of ACE, including advising all departments on legal matters and representing ACE in any legal actions. The office works closely with Government Relations on matters involving legislative and regulatory activities, and supports ACE members through these advocacy efforts and the submission of amicus briefs.

The office of the president of ACE. Works collaboratively with ACE staff to oversee publishing strategies and create informed content for the higher education community. Turn on more accessible mode. Turn off more accessible mode.

Skip to main content. Only alpha, numbers, hyphens, aphostrophes allowed. Tout d'abord les victimes d'enlèvements ne subissent jamais de traumatisme important, plutôt une gêne momentanée, mais surtout, leur expérience est couverte par une amnésie si forte que les souvenirs conscients sont absents et ne peuvent être récupérés, partiellement, que sous hypnose. Cependant, le "syndrome d'enlèvement" peut comporter des angoisses, des insomnies et des accès de terreur inexpliqués qui nécessitent des soins appropriés et rendent en tout cas plus difficiles les rapports sociaux ou familiaux.

Une séquelle courante des enlèvements, réels ou supposés, est une incapacité d'accepter des contacts physiques. Provoqués ou non par certains examens gynécologiques insupportables, leur résultat le plus immédiat est d'interdire, dans les cas les plus graves, toute relation sexuelle. D'abord isolés, les cas d'enlèvements présumés ont pris une telle importance numérique qu'ils sont en passe de devenir, aux États-Unis, un véritable problème de société.

Il existe déjà dans certaines villes américaines des organisation d'entr'aide où les victimes peuvent se rencontrer, comparer leurs expériences et trouver une compréhension dont leur entourage, le plus souvent incrédule, serait bien incapable.

Perspectives Le phénomène que nous venons d'évoquer est lié d'une manière ou d'une autre au phénomène OVNI dont il est devenu une composante indissociable. Dans une optique matérialiste, il peut être accepté au premier degré comme le complément d'une opération d'exploration de la Terre à grande échelle. Les humains seraient alors étudiés en tant que représentants de la faune de notre planète. Présentant les symptomes d'une certaine forme primitive d'intelligence, nous justifierions d'examens plus poussés que les autres espèces animales.

Peu satisfaisante pour notre ego cette éventualité n'est pas totalement à rejeter. A l'autre bout du spectre, si ce phénomène est entièrement imaginaire, c'est-à-dire s'il n'a aucun lien concret avec une quelconque présence extraterrestre, dont la réalité n'est pas démontrée, il n'en utilise pas moins des images qui suggèrent fortement un tel scénario.

Dans ce cas, le "syndrome post-enlèvement" serait une maladie mentale inconnue. La similitude des descriptions d'êtres et de machines imaginées par les victimes continuerait de poser un difficile problème. Dans la mesure où elles se rencontrent dans des pays éloignés les uns des autres et que l'identité des témoignages existait déjà avant que la moindre publicité ne leur ait été donnée, il faudrait imaginer une forme de transmission télépathique pour rendre compte de cette étrangeté.

Il est probable que l'explication de cette curieuse épidémie ne se situe pas à l'un de ces deux extrêmes, mais il est actuellement trop tôt pour proposer une thèse qui résisterait à l'épreuve des faits. Ces "faits" sont eux-même très sujets à caution dans la mesure où ils sont obtenus par des régressions hypnotiques dont le mécanisme n'est pas parfaitement connu.

Cependant, l'angoisse des victimes, leur désir évident de chercher à comprendre, ne laissent indifférents aucun de ceux qui en ont rencontré. En France, pour des raisons difficiles à cerner, les cas d'enlèvements sont très rares ou restent cachés. Certains y verront une preuve de notre solidité mentale ou de notre rationalisme.

Tous les OVNI sont des mystifications. Depuis l'époque où les premières mystifications furent historiquement remarquées, leur principale caractéristique est une grande rareté ainsi qu'une faible extension géographique. Les hommes de science agissant dans l'exercice de leur profession se sont rarement rendus coupables de tricheries graves. Le fait que des phénomènes OVNI ont été observés sur toute la surface du globe depuis les temps anciens, et par un nombre considérable d'hommes de science réputés à des époques récentes, indique assez fortement que les OVNI ne peuvent pas être tous le résultat de mystifications.

D'ailleurs, plutôt qu'une diminution, la tendance moderne est celle d'une augmentation du nombre de rapports, toutes sources confondues. Pendant une période de trois mois en juin, juillet et août les archives de l'Air Force indiquent 35 observations dont la nature n'a pas pu être déterminée.

Si, contrairement à toute attente et aux estimations courantes, les OVNI sont en en fait des mystifications - des mystifications d'une extension mondiale - des mystifications dont la fréquence s'accroît, alors, il semblerait qu'une aberration mentale se développe dans des proportions inquiétantes.

Il semble qu'une telle aberration pourrait avoir des conséquences sérieuses pour des nations équipées de jouets nucléaires. Cette situation rendrait indispensable une étude immédiate et minutieuse par des scientifiques. Tous les OVNI sont des hallucinations. Certaines personnes, sans aucun doute, ont des hallucinations. Bien que des hallucinations de groupe soient rares, il existe des cas connus.

Il arrive que des preuves matérielles précises soient découvertes, confirmant des observations visuelles. Un fort pourcentage de rapports d'objets aériens inusuels, provenant de personnes occupant des postes à haute responsabilité dans les sciences, le gouvernement et l'industrie continue de s'accumuler. Une telle somme de preuves est un argument très fort contre l'idée que tous les OVNI pourraient être de nature hallucinatoire.

Si, en dépit de ces remarques, les OVNI se révélaient être dans une large mesure des hallucinations, les implications psychologiques seraient d'une extrême gravité pour l'homme et mettraient dangereusement en cause sa capacité de distinguer la fiction de la réalité. L'effet négatif sur les possibilités de survie de l'humanité dans un monde d'une complexité croissante serait considérable.

Cela rendrait impératif qu'une telle infirmité de la capacité de jugement rationnel, en augmentation constante, donne lieu à une étude scientifique immédiate et complète de telle façon que cette maladie puisse être contrôlée avant qu'elle atteigne les proportions d'une épidémie.

Elle contient une déclaration du Dr. Robert Hall, psycho-sociologue anciennement attaché au Centre de Recherches de l'Air Force sur les problèmes d'enseignement. Tous les OVNI sont des phénomènes naturels. Si cette hypothèse est correcte, la capacité de tous nos systèmes de détection aérienne de déceler une attaque ennemie doit être remise en question.

De nombreux OVNI, observés par des spécialistes militaires entraînés, se comportent comme des aéronefs ou des fusées capables de voler à grande vitesse, à haute altitude, avec des performances impressionnantes. Leur matérialité apparente, leur aspect de véhicules manufacturés, sont souvent complétées par des confirmations radar. Si de tels objets peuvent être confondus par des militaires entraînés avec des aéronefs ou s'ils devaient un jour apparaître au-dessus de l'Arctique semblant venir de Russie et se diriger vers les États-Unis, ils pourraient déclencher une "fausse alerte d'attaque par missiles".

De nombreux officiers de l'armée ont développé une "cécité mentale" concernant les objets qui semblent posséder les mêmes caractéristiques que les OVNI.

Une telle attitude est une invitation à l'ennemi de construire une réplique des phénomènes en question afin de pénétrer les défenses adverses. Parfois le phénomène semble échapper à la détection radar et provoquer des interférences électromagnétiques massives. Il est sans doute très important de découvrir la nature de ces objets ou plasmas avant qu'un ennemi potentiel utilise leurs propriétés pour construire un engin ou un système permettant de circonvenir ou de bloquer nos installations de détection aérienne ou spatiale.

N'importe quelle nation serait ravie de posséder un moyen capable de pénétrer les défenses ennemies. Certains OVNI sont produits par une technologie secrète terrestre.

Le véhicule de rentrée atmosphérique ci-dessus nommé et le projet de "soucoupe" canadienne bien connus laissent peu de doute quant à la validité de cette hypothèse. Indubitablement, tous les OVNI devraient être étudiés avec attention afin de détecter un tel projet ennemi ou ami. Sinon, la nation risque fort de se trouver un jour intimidée par une nouvelle arme secrète "apocalyptique".

Les OVNI procèdent d'une intelligence extraterrestre Si l'on en croit d'éminents scientifiques, associés de très près à l'étude de ce phénomène, cette hypothèse ne peut pas être écartée. Les observations au-dessus de Washington D. Cette hypothèse a des implications de la plus extrême importance en ce qui concerne la survie de l'espèce humaine. Si "ils" vous découvrent, c'est une vieille observation de bon sens, "ils" vous sont techniquement supérieurs. L'histoire humaine offre de nombreux exemples des résultats tragiques de la confrontation entre une civilisation technologiquement supérieure et un peuple qui lui est inférieur dans ce domaine.

Le peuple "inférieur" subit une conquête physique. Souvent, dans le passé, les peuples technologiquement supérieurs possédaient une culture plus virile et plus agressive. Dans une confrontation entre deux peuples possédant des niveaux culturels très différents, ceux qui possèdent une culture inférieure ou moins agressive souffrent souvent d'une perte tragisue d'identité et sont généralement absorbés par l'envahisseur.

Le peuple japonais nous offre un excellent exemple des méthodes permettant d'atteindre un tel résultat: Cela implique d'envoyer des groupes sélectionnés et des individus dans le pays des étrangers afin de devenir comme eux, allant le cas échéant jusqu'à les aider dans leurs luttes contre leurs adversaires.

Bien que cette étude soit loin d'avoir épuisé les hypothèses possibles concernant le problème OVNI, celles qui viennent d'être mentionnées sont les principales qui ont été avancées. Elles ont toutes des implications sérieuses dans le domaine de la survie.

La réponse complète à cette énigme comprendra probablement des éléments pris dans plusieurs des hypothèses proposées. Jusqu'à une date récente, une approche scientifique tranquille a trop souvent pris le pas sur toute autre pour aborder le problème des OVNI.

Si vous marchez sur un sentier et que vous entendez quelqu'un crier "Serpent à sonnette " votre réaction sera immédiate et défensive. Vous ne prendrez pas le temps de spéculer avant d'agir. Vous considérerez l'alerte comme une menace réelle et immédiate à votre survie. Votre enquête ne sera qu'une action d'urgence destinée à isoler la menace et à déterminer sa nature exacte.

Sa seule raison d'être sera la mise en oeuvre de mesures de protection adéquates dans le minimum de temps. Il semblerait qu'un peu de cette attitude, tournée vers la survie, serait appropriée en abordant le problème des OVNI. Des observations de chimpanzés en captivité ont montré que ces animaux ont tendance à souffrir de confusion mentale et de désorientation. Comme ils ont rarement des chimpanzés adultes à leur disposition pour leur enseigner comment devenir de bons singes, ils ne sont même pas sûrs de ce que devrait être leur comportement.

Souvent, ils essaient de copier un comportement humain qui n'aurait virtuellement aucune utilité s'ils devaient essayer de survivre dans leur habitat naturel. Etant privé du défi que représente l'adaptation à un environnement, le corps des animaux s'atrophie et devient sujet à de nombreuses maladies, pour la plupart inconnues de leurs congénères sauvages. La sexualité devient une préoccupation continuelle au lieu d'être limitée à une brève saison.

Les caractéristiques de la civilisation moderne, qui ressemblent à celles de la captivité, provoquent-elles chez l'homme une diminution similaire de ses capacités d'adaptation, de sa santé, de son aptitude à identifier la réalité, et à survivre?

Il se pourrait que la question des OVNI pousse l'humanité à entreprendre des études qui l'aideraient à construire une société plus apte à promouvoir le développement d'un être plus complètement humain, sain de corps et d'esprit, capable enfin de reconnaître les vrais problèmes que lui pose son environnement et de s'y adapter. Rapport rédigé en par un analyste de la National Security, resté, hélas, anonyme.

A l'époque je ne conduisais pas. C'était ma petite amie qui conduisait la voiture, et comme toujours, je rêvassais, je regardais le ciel. Il me semble que nous étions au printemps. Le ciel était dégagé, ce n'était pas tout à fait la nuit, mais on s'en approchait. Le soleil se couchait, il faisait beau, et l'on voyait les premières étoiles apparaître.

Des avions passaient haut dans le ciel, et je rêvassais, les paupières mi closes. A un moment donné, je sursautai. Je me dis, un avion ça ne fait pas du sur place. C'est un peu comme si on voyait quelqu'un marcher en l'air Je dis à mon amie, regarde là-bas, c'est bizarre cet avion, immobile dans le ciel, il n'avance pas.

On finit par s'approcher du truc, on voyait une grande forme grise immobile en l'air. Il y avait très peu de voitures sur la route. On était à une cinquantaine de kilomètres de Paris. Nous arrivions près d'Arpajon. Et tout à coup, quelle ne fut pas ma stupeur, je dis à ma petite amie: L'endroit, je m'en rappellerais toute ma vie.

Juste au-dessus de nous, je ne puis vous dire à combien de mètres, peut être à cent mètres, peut-être à trois cents, un immense engin triangulaire, au fuselage métallique paraissait figé, immobilisé. Ce n'était pas un avion furtif, tel que plus tard je l'ai vu en photo ou à la télévision.

Ce que je voyais ce n'était pas ça. C'était plus massif, plus compact. Cela n'avait rien à voir avec la soucoupe volante traditionnelle. En-dessous, il y avait un truc qui sortait de l'appareil, au bout d'un cylindre mobile vous savez comme ces lampes de bureau que l'on peut tordre dans toutes les directions avec un gros oeil qui envoyait de la lumière au loin. Les bagnoles passaient indifférentes, sans s'arrêter et nous nous avions juste au-dessus de notre tête, cet engin incroyable.

Très honnêtement, je ne peux pas vous dire combien de temps cela a duré, car le temps s'est arrêté. Pour la première fois de ma vie j'eus vraiment la sensation que le temps s'arrêtait. L'engin était là, juste au-dessus de nous, immobile! A pouvoir nous chier dessus!

Et il n'y avait plus de temps! Mais j'aurais toujours un doute, et ça je vous le dis, j'aurais toujours le doute s'il ne s'est pas passé quelque chose là-dedans! Entre le moment où j'ai commencé dans mon cerveau à voir ce truc et le moment où je me suis retrouvé dessous. J'aurais toujours le doute sur ce qui a pu se passer durant cette coupure dans le temps Vous voyez ce que je veux dire.

Je ne veux rien affirmer, mais je garderai toujours cette étrange impression du temps qui s'arrête, qu'il se passe quelque chose Puis le truc, il a fondu dans le ciel. C'est-à-dire que quand il est parti, il n'est pas parti à toute vitesse, comme un avion, mais c'était comme s'il passait dans une autre dimension.

Devant ce spectacle, je n'ai pas ressenti une sensation de vitesse, mais de puissance. C'était tout à fait impressionnant. Nous sommes repartis, et voilà que cinq cents mètres plus loin, il y avait trois trucs comme ça dans le ciel, juste au-dessus de la route. Cette fois il y avait des voitures arrêtées, une dizaine au moins. Alors là j'ai dit: Voir ces engins immenses, impressionnants, à même pas trois cents mètres au-dessus de notre tête, et les voir disparaître non pas vers le lointain du ciel en direction de l'horizon, comme l'auraient fait des avions, ou fuir verticalement dans le ciel comme des fusées, mais fondre lentement dans un ciel clair, c'était stupéfiant.

C'était comme s'ils étaient passé de l'autre côté d'un rideau de théâtre, d'un miroir. L'observation de ce phénomène a été très importante dans ma vie.

J'ai vraiment changé dans mes convictions à partir de ce jour. Est-ce que ces engins viennent d'une autre dimension, d'un univers parallèle, je ne sais pas. Mais depuis, je ne suis plus le même. Le lendemain, je me suis empressé de lire les journaux, et j'ai constaté qu'il n'y avait rien. Je suis persuadé que nous sommes "observés"! André Bouteloup, technicien de l'aéronautique, retraité. Le témoin observe le phénomène au moment de son approche en direction du groupe principal d'élèves du dojo d'aïkido de Gretz.

Les dimensions angulaires importantes et l'intensité des deux faisceaux de lumières situées à la partie inférieure de la structure lui donnent l'impression qu'un hélicoptère est en train de se poser à sa droite et qu'il n'est distant que de quelques dizaines de mètres. Il attire l'attention de ses camarades qui finissent de se retourner alors que "l'engin" a changé de direction par un virage à gauche, interrompu sa descente et allumé deux énormes phares horizontaux.

Elle porte à sa partie avant deux phares dirigés en oblique vers le sol. Deux faisceaux d'aspect laiteux, très denses, comme des cylindres bien définis et opaques prennent naissance au milieu de la partie basse et se prolongent à l'horizontale vers l'arrière, leur longueur est au moins deux fois et demie celle de l'ensemble.

Le déplacement est de droite à gauche pour les témoins, suivant une trajectoire horizontale parcourue à vitesse constante dans la direction de l'est. Le dernière partie observable est une paire de cercles lumineux blancs formée par l'extrémité arrière des faisceaux horizontaux, éclairant le nuage de l'intérieur. D'autres lampes de couleur orangée balisent le reste du "véhicule".

La direction de l'observation est sa constance dans le temps montrent sans le moindre doute que "l'objet" a de nouveau changé de direction. Il se dirige à ce moment dans la direction du Sud-est. Son fils Cyril Jacob, étudiant. Tous deux se trouvent à Presles en Brie dans le véhicule de M. Jacob, ils se dirigent vers l'Est, dans la rue encaissée qui passe devant l'église. Ils observent une structure ayant la forme générale d'un trapèze allongé dont la base est horizontale.

Les témoignages concordent quant à la hauteur au-dessus de l'horizon, facile à déterminer grâce à des repères précis. Ils semblent se contredire sur la direction du déplacement de "l'objet". Il est possible que Cyrille n'ait pas tenu compte des légers virages qu'effectuait la voiture.

Il aurait dans ce cas confondu un déplacement apparent faible avec le déplacement réel. Le rapport de la hauteur à la longueur moyenne du trapèze suggère que "l'engin" observé avait changé une troisième fois d'orientation. Il existe encore deux groupes indépendants d'observateurs: Les premiers souhaitent rester anonymes, le témoin de Châtres ne s'est fait connaître qu'au moment du tournage de l'émission "Mystères" et l'enquête ne fait que commencer. D'ores et déjà, nous pouvons noter que les témoignages de M.

Jacob et de son fils recoupent exactement celui de Janine Charmont si l'on tient compte de la hauteur calculée de la structure, obtenue grâce aux observations des deux premiers groupes. Il est pa ailleurs possible de préciser la forme générale de l'objet observé: L'écartement des faisceaux horizontaux de lumière est très probablement inférieur à la longueur de la base, leurs sources semblent donc avoir été fixées en-dessous de la partie inférieure de las structure. Il est aussi possible que la partie avant forme un redan.

De toute façon, ils étaient tous deux visibles dans leur entier. L'excellent recoupement des observations des groupes 3 et 4 suggère que l'évaluation la plus forte des dimensions extérieures de la structure pourrait bien être la bonne. C'est en effet une épaisseur calculée de 80 mètres qui permet aux deux témoignages de se confirmer exactement.

Ce ne serait pas le cas si cet angle était faible. Au point où nous en sommes de l'enquête, les valeurs suivantes sont les plus probables: Son comportement et sa vitesse constante suggéraient un véhicule matériel. Ses dimensions, comparables à celles d'une tour du Word Trade Center à New-York font autant penser à une petite ville flottante qu'à un gros aéronef de transport.

Le silence de son déplacement, l'absence de moyens décelables de sustentation et de propulsion ainsi que l'aspect inhabituel de la lumière très dense des différents "projecteurs" évoquent une technologie inconnue, très en avance sur la nôtre. Observation de Gretz-Armainvilliers groupe 1. Altitude du phénomène centre des nuages m environ. Jean-Gabriel Greslé "D'où viennent-ils? Peut-être devrions-nous ne pas craindre autant ces allées et venues d'engins extra-terrestres.

Car d'après tous les témoignages et estimations sur les OVNI, il semblerait plutôt qu'ils soutiennent la cause terrienne, et qu'ils irradient "la Paix" dans notre ciel, sur notre terre. Mais les peurs demeurent quand on voit se promener dans le ciel ces engins extraordinaires, les OVNI. Et de vivre des situations inexpliquées. Moi-même il m'est arrivé de voir des OVNI. Et de vivre des situations inexplicables. C'est ainsi que le soir des élections de Maastricht, j'ai assisté à un phénomène étrange: J'ai pu observer cet étrange spectacle durant plus d'une heure, sans incident, sans danger.

Récemment, j'ai assisté à un phénomène similaire. Cette fois, c'était au-dessus de Paris. Je me trouvais rue Lafayette. Cette fois des boules lumineuses se déplaçaient sur une trajectoire horizontale, lentement et majestueusement.

Bien avant moi, ma mère avait elle-même été témoin d'apparitions d'engins mystérieux. C'était en , à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Elle vit un gigantesque OVNI, de forme triangulaire qui se déplaçait au milieu d'autres engins en forme de boules lumineuses. Ces engins extraordinaires stationnèrent durant plusieurs heures, immobiles et silencieux, au-dessus de sa maison. Quant à moi, il y a une dizaine d'années, un triangle rouge m'est apparu sur le ventre.

Et puis j'étais inquiète. Je me demandais ce que signifiait cet étrange triangle rouge. Etait-il une atteinte à ma vie, un obstacle? Si j'écris ce que j'ai vu, ce que j'ai vécu, c'est pour témoigner en faveur des OVNI, quoiqu'il en fût, quoiqu'il en soit. Mes impressions en faveur des OVNI sont bonnes malgré tout. J'espère ne pas être la seule personne d'origine humaine à plaider en faveur des OVNI et de leurs influences. Et cela malgré tout!

On sait les regrettables incidents, accidents et souffrances des "victimes"! Je m'exprime en connaissance de cause. J'ai souffert, moralement, physiquement, au-delà de notre science à ce qu'il paraît.

Je n'ai jamais été enlevée physiquement par les OVNI. Mais j'ai subi, vécu d'étranges circonstances et événements. Et puis un triangle rouge qui vous apparaît mystérieusement sur le corps, sur le ventre, c'est un choc! Un choc moral et physique! Mais rien de définitif en ce qui me concerne. A force de courage, de volonté, de discipline et d'efforts, j'ai surmonté.

J'ai rétabli et mon dynamisme et mon énergie vitale. Après avoir enquêté sur le terrain et étudié le phénomène sous toutes ses facettes, il en est arrivé à une explication originale qui, si elle s'avérait exacte, poserait un problème redoutable à l'humanité tout entière. Lesage affirme qu'en fait le phénomène OVNI ne serait qu'une audacieuse manipulation.

Voici l'essentiel de sa thèse: Et cette mystification fonctionne si bien, qu'aujourd'hui le phénomène OVNI, dans sa banalisation médiatique, est intimement confondu au problème de la vie extraterrestre, alors que les deux problèmes sont forcément distincts l'un de l'autre.

Il ne peut être "extraterrestre" dans le sens que nous le concevons ordinairement, il l'est si l'on admet que par derrière toutes ces manifestations, il y a existence d'une intelligence non humaine qui orchestre le tout, en agissant sur notre psyché qu'elle connaît très bien, jusqu'aux mécanismes complexes et secrets de notre cerveau. En fait le phénomène soucoupe varie en fonction de l'attitude que nous montrons envers lui Les OVNI sont une succession d'images matérielles qui ne se présentent à nous qu'en vue d'étudier notre comportement et notre raisonnement.

Sur ce dernier point, nous commettions la même erreur qu'Aimé Michel, le critère est plutôt inverse: Nous aurions dû le concevoir en étudiant ses aspects mimétiques. En fait, il n'agit sur nous que dans le but de nous induire en erreur, de nous leurrer en nous présentant des facettes multiformes. Voilà qui est plutôt obscur et inquiétant, de la part d'une intelligence qui paraît étrangère à la nôtre, d'origine non humaine donc, et qui pourrait laisser supposer qu'elle nous est très supérieure.

Si cette hypothèse peut se confirmer, il y a un réel danger pour le futur de notre humanité, dans le cas où celle-ci se ferait piéger dans le vaste scénario final. Car il y a bien une finalité dans cette mise en oeuvre, qui nous semble bien régir un plan. Et qui dit plan, dit but. Et si les OVNI étaient les dieux de notre futur?

Ils ont effectivement leurs prophètes qui annoncent le Nouvel Age New Age , et recrutent les adeptes des religions de demain. Avant d'aborder les expériences vécues d'enlèvements et de "voyages", et de voir qu'il existe une source de stimuli commun pour les contacts et "rencontres rapprochées", les pratiques occultes, rites initiatiques, donnent cours à certaines croyances ou philosophies sur une "autre réalité", il nous faut parler d'une autre forme de leurres: La thèse de M.

Lesage est qu'avec le phénomène OVNI et son avatar ET, nous nous trouvons confrontés à une énorme manipulation, à un véritable complot d' origine inconnue. Mais ce mouvement spirituel semble totalement mis sous influence par une formidable conjuration dont "on connaît mal la source émettrice et l'aboutissement auquel il peut donner lieu".

Le phénomène OVNI et son corollaire ET serait en fait un des vecteurs d'un complot de puissances "diaboliques" visant à attenter à notre âme, à notre psyché, plutôt que de déstabiliser "notre esprit auquel elles n'ont par l'autorité d'accéder". Dans ce concept il y a rejet de la réalité biblique, il n'y a pas de dieu créateur, incréé, éternel, Dieu étant dans le cosmos, dans toute la nature, il faut "ré-harmoniser" l'être humain avec le cosmique pour parvenir à l'unité universelle.

Vu ainsi, les "dieux cosmiques" qui viennent plus hardiment nous visiter depuis cette seconde moitié du siècle, seraient alors une préfiguration de notre avenir, de ce que l'humanité serait appelée à devenir, si on admet qu'ils sont situés à un étage supérieur de l'évolution.

On a souvent mis en évidence leur allure robotique, leur regard vide d'expression, leur indifférence, voire leur mépris à notre égard. Lesage est que "Le combat est donc spirituel, la méthode d'influence psychologique par le symbole, l'image et le message médiumnique sont de rigueur, mais aussi la séduction l'OVNI extraterrestre , la contrefaçon des Écritures , Tout cela avec un flot d'absurdités et d'incohérences qui, avec le support médiatique menace de subjuguer bien des esprits en une époque où la léthargie spirituelle, le détachement des véritables valeurs, remplacent le discernement, l'esprit de critique allié à la raison saine.

Armes secrètes, spatiales et supersoniques, satellites artificiels, nuages lenticulaires, plasmas Hallucinations, mystifications, canulars pour les uns.

Véhicules pour voyageurs de l'espace N'a-t-on pas avancé qu'il pourrait s'agir d'hologrammes, de manifestations d'anges, de visions du passé ou du futur, de "présences" parmi nous, capables de passer d'un univers intercalaire à notre monde tridimensionnel et que seuls quelques rares initiés ou élus dotés d'une hypersensibilité, pouvaient déceler, percevoir.

Ses prospections l'amenèrent à produire pour FR 3-Alsace, en Roland Bonnet Nous sommes des descendants de Martiens D'entrée, nous dit-il, autant vous l'avouer sans détours, je n'ai jamais vu d'OVNI, ni été "contacté" personnellement jusqu'ici, par des êtres venus de l'espace.

Je le dis sans ironie aucune. Soyez assurés que je le déplore. Nourri entre et par les hallucinants récits de ce grand conteur qu'était mon père, ex-marin et globe-trotter, récits qui enchantèrent et illuminèrent mon enfance, j'ai longtemps cru que les Martiens - à l'époque on ne disait pas encore "petits hommes verts" -, ni extraterrestres - étaient bel et bien sur Terre bien avant nous.

Mieux, qu'ils nous avaient créés pour servir de cobayes à d'étranges expériences que notre petit cerveau était incapable de comprendre. Des Martiens antipathiques, vachards, cruels, teigneux, venus de l'enfer et auprès desquels les héros des séries américaines comme "Les Envahisseurs" et "V" font figure de personnages de Walt Disney. Toujours selon mon père, les "élohim" de la Bible, les leaders des civilisations maya, sumérienne, chaldéenne, égyptienne, ceux des peuples du continent Mu, de l'Atlantide, les Prométhée, Apollon, Hermès, etc.

Ces "êtres d'autres galaxies" s'étaient mêlés aux humains, et non contents de les avoir créés, procréèrent avec eux pour donner les mutants que nous serions devenus, avant de repartir vers leurs lointaines étoiles, et de revenir de temps à autre, épisodiquement, au fil des siècles, pour nous surveiller et établir des rapports sur leurs étranges expériences. Sur sa lancée, mon éducateur, avançait sans hésitation que Jésus-Christ - dont il doutait qu'il eût vraiment existé!

Que notre personnalité, nos pensées, notre créativité n'étaient pas d'origine terrienne. Bref, selon mon géniteur, nous n'étions que des marionnettes manipulées par des Invisibles.

Et ça ne m'enchantait guère. Au ras du sol. Ce n'est qu'en , début de l'épopée des soucoupes volantes, que j'ai été amené à penser que les visites de civilisations de l'espace faisaient peut-être partie des nombreuses préoccupations de l'Homme. Qui trouvait là, semblait-il, un embryon de réponse aux éternelles et angoissantes questions: Trois questions auxquelles mon père m'avait pourtant affirmé sur un ton péremptoire: Trois réponses loufoques qui me donnaient pour l'heure, amplement satisfaction.

Ovnis et extraterrestres en veux-tu, en voilà! Globe-trotter dans les années , reporter photographe et cinéaste, j'ai rencontré, incidemment, des personnages qui avaient vu des OVNI. Certains prétendaient avoir été "contactés". Téléportés, ils avaient voyagé à bord de soucoupes volantes pour discuter avec des extraterrestres.

De nature facétieuse, j'évoquai sans rire, les théories fumeuses de mon père. Elles furent battues en brèche: J'étais un Terrien turbulent, un tantinet prédateur à qui il fallait remonter de temps en temps les bretelles. Il y avait donc, quand même, au-dessus de moi, des "Supérieurs inconnus" prêts à me tancer si je ne balançais pas les oreilles dans le sens de la marche édictée par les extraterrestres.

Telle aurait pu être la grande leçon à tirer de mes rencontres avec les "contactés", si ceux-ci m'avaient apporté une seule et unique preuve matérielle de leurs assertions. Je restai donc hélas sur ma faim. Toutefois, au cours de mes voyages, j'eus la chance de survoler les pistes de Nasca, de visiter l'Ile de Pâques, de contempler les Pyramides d'Égypte, les alignements de Carnac et de Stonehenge, les terrasses de Baalbeck et quelques autres vestiges de monuments préhistoriques dont la légende prétend qu'ils ont été édifiés par des hommes, certes, mais dirigés par des êtres venus de l'espace.

Face à cette archéologie fantastique, je suis resté comme tant d'autres, abasourdi. Croire que nous n'étions pas seuls dans l'univers, qu'il existait quelque part des intelligences supérieures, etc. Que j'ai franchi, moi aussi, mon entendement étant battu en brêche, en vertu sans doute de mon attirance pour le merveilleux et le surnaturel.

Les études réalisées dès par l' armée de l'air des États-UNis peuvent être qualifiées d'ufologiques, mais dans les faits c'est assez rare. De même, les enquêteurs militaires sont rarement qualifiés d'ufologues. Même chose pour les enquêteurs qui ont pu travailler dans le cadre de la commission Condon ou pour le CNES par exemple. Les ufologues sont donc principalement des amateurs. Et lorsque certains d'entre eux sont par ailleurs scientifiques professionnels, ils sont ufologues à titre privé.

Dans les années , certains amateurs de soucoupes évoquent des théories plus marginales terre creuse, univers parallèles etc. À partir de , un courant sceptique, qui explique les ovnis comme des méprises, fait son apparition. On parle du modèle sociopsychologique du phénomène ovni. Vers la même époque, d'autres auteurs proposent une explication parapsychologique.

Parmi les ufologues se trouvent aussi bien des universitaires que des personnes sans formation spécifique [ 3 ] , [ 4 ]. D'autres auteurs soutiennent qu'elle est apparue dans les années , à la suite d'une médiatisation de l'observation de Kenneth Arnold et de l' incident de Roswell , le témoignage de l'équipage d'un vol de la compagnie United Airlines rapportant avoir été escorté par neuf objets en forme de disque au-dessus de l'Idaho dans la soirée du 4 juillet ou la mort du capitaine Mantell , dont l'avion explosa en percutant un ballon-sonde rempli d'hélium [ 7 ] et dont le pilote prétendit poursuivre un ovni.

L'incident de Roswell n'eut, en , que peu de retentissement, car l'histoire d'occupants trouvés dans les débris ne prit corps que dans les années La première interprétation du phénomène des soucoupes fut qu'il s'agissait d'engins terrestres secrets AVNI: Dans les années , les livres publiés par George Adamski étaient encore pris au sérieux et n'étaient pas encore considérés par la plupart des observateurs comme des mystifications.

L'explication de ces sociologues sera à l'origine du modèle sociopsychologique du phénomène ovni. C'est surtout vers , avec la création des premiers groupes d'enquêteurs amateurs, comme la Commission Ouranos en France, l'APRO aux États-Unis, que l'ufologie fait son apparition.

Dès , des groupes que l'on peut qualifier d'occultistes ou de fortéens, et qui existaient avant qu'on ne parle de soucoupes volantes, s'emparent du sujet. Au milieu des années , les groupes spécialisés dans l'étude des soucoupes volantes vont se distinguer en deux courants: Les magazines publiés par Ray Palmer, par Gray Barker, illustrent ce courant. De nombreuses associations à travers le monde s'intéressent aux ovnis.

Elles sont généralement fondées par des amateurs. Les articles publiés dans certaines revues sont de qualité inégale. Avec l'apparition de la Nouvelle Ufologie , un courant sceptique, les groupes ufologiques vont mettre en scène de nombreux débats opposant les différents courants. Les groupes des années sont marqués par ces débats. Du fait de l'apparition d'internet, les groupes tels qu'ils existaient dans les années , avec leur bulletin ou leur revue, ont laissé la place dans la plupart des cas à des sites ou des blogues en ligne.

Dans l'Antiquité, les phénomènes météorologiques ou astronomiques étaient parfois interprétés comme des manifestations divines. L'exemple le plus connu est celui de l'empereur Constantin qui interpréta une rentrée de météore dans l'atmosphère comme un signe divin qui allait lui donner la victoire.

Certains auteurs à sensation, recherchant la gloire ou la source de revenus, ont réinterprété des textes historiques et des objets archéologiques, sans soumettre leurs travaux à l'avis d'experts, et produit ainsi des travaux inédits [ 21 ] en histoire et en archéologie. Après la publication de ces ouvrages, certains ufologues ont recherché la trace d'ovnis avant La statuette montrerait selon eux une combinaison spatiale avec casque et lunettes.

Pour les archéologues ces statuettes sont liées au culte de la fertilité et les grands yeux sont des lunettes de neige [ 22 ]. Selon Jean-Pierre Petit , il serait possible de réaliser des aéronefs à propulsion magnétohydrodynamique MHD ne produisant pas de bang supersonique [ 23 ]. André Lausberg [ 24 ] , chef de travaux à l'Institut d'astrophysique à l'université de Liège, lui reproche de prendre à témoin le grand public [ 25 ] plutôt que de défendre sa théorie devant ses pairs.

Jean-Pierre Petit prétend que ses travaux lui ont été inspirés par des lettres qu'il aurait reçues d'émissaires de la planète Ummo [ 23 ] , présents sur Terre. Ils appuient leur argumentation sur les travaux du rapport Condon mais aussi de scientifiques ouverts et critiques qui ont constaté qu'il n'y avait que des confusions et des canulars [ 28 ].

Cas notable en ufologie ayant fait l'objet d'une analyse scientifique. Les résultats de celle-ci montrent que les plantes ont connu un stress. Les avis diffèrent quant à l'origine de ce stress. Dans la nuit du 30 au 31 mars , alors que de nombreux phénomènes d'ovnis étaient signalés par la population et des gendarmes, deux avions de chasse F furent envoyés pour tenter d'identifier le phénomène. Seul l'enregistrement radar d'un des deux F a été conservé.

On y constate des échos radar aux mouvements versatiles dont plusieurs restèrent immobiles par rapport au F alors que celui-ci effectuait des virages. Selon un communiqué de presse fait par dix scientifiques belges, ces informations données comme preuves en faveur de la thèse d'objets matériels capable d'accélérations soudaines à très grandes vitesses sont loin d'être suffisantes pour être convaincantes [ 30 ].

D'autre part, le capitaine pilote Yves Meelberg, acteur de l'intervention de cette nuit-là, affirme avoir formellement constaté, sur l'écran radar de son avion, un écho se déplaçant à des vitesses et avec de brusques changements de trajectoire incompatibles avec les capacités des aéronefs connus [ 31 ].

La Force aérienne belge a constaté la réalité de ce phénomène, mais en se refusant à l'expliquer en laissant l'explication aux scientifiques. Mais Jean-Pierre Petit affirme que les échos radar des F ont prouvé les vitesses supersoniques d'engins qu'il affirme être à propulsion magnétohydrodynamique. Il prétend aussi avoir reçu des connaissances scientifiques de la part d'extraterrestres venant de la planète Ummo [ 33 ]. Selon André Lausberg, astrophysicien, les travaux de Jean-Pierre Petit concernant une propulsion MHD n'ont toujours pas été défendus devant ses pairs [ 24 ].

En , l'astronome américain Donald Menzel [ 34 ] , [ 35 ] expliquait le phénomène des faux échos radars par des bulles de convection.

Imsges: ovni rencontre 3 type

ovni rencontre 3 type

Ses dimensions, comparables à celles d'une tour du Word Trade Center à New-York font autant penser à une petite ville flottante qu'à un gros aéronef de transport. Elles ont toutes des implications sérieuses dans le domaine de la survie. Le capitaine Edward J.

ovni rencontre 3 type

Un début de réponse tient dans le fait qu'il n'y a jamais eu, dans le public, une volonté clairement manifestée de savoir. Turn off more accessible mode.

ovni rencontre 3 type

Voici en rencpntre ce que l'on retrouve sous ovni rencontre 3 type titre souper rencontre casa grecque vaudreuil de: Coordinates and publicizes the efforts of the higher education community in representing its concerns to the federal government. Contrairement à ce qu'affirment certains scientifiques, ces éléments sont suffisament abondants pour permettre une étude sérieuse et rationnelle du sujet qui nous occupe. Etudiés tout d'abord par des amateurs comme Budd Hopkins ou Raymond Fowler, très critiqués car ils n'avaient pas de formation médicale ou psychiatrique, le problème général de ce type d'enlèvements préoccupe un nombre croissant de ovni rencontre 3 type. Des témoins comme Sarah Holcombe, secrétaire titulaire d'une haute habilitation, confirment rencontrw certitude.