Termes régionaux & noms de lieux: C

rencontre voitures anciennes saignelégier

Cortey, lieu-dit Auvernier, district de Boudry, Neuchâtel. Charavinières, maisons isolées Morette, Sud du Grésivaudan, Isère. Colline ou montagne généralement calcaire, avec une végétation maigre de garrigue, friche. Par féminisation du patronyme Chevrot: En plaine, terrain peu productif, le plus souvent en pré. Avec le patronyme Eimont, ou du patronyme Champeimont:

Table des matières

La Chénarie, In pago de la Chenary en Les avoués en question étaient les nobles de Vendlincourt. Commencé en , il fut ouvert en entre Collombey et Vouvry. La Claverie, maisons isolées Châtillon, district de Delémont, Jura. Le nom allemand, Gurmels attesté en , Gurmols en , Gurmurs en , aurait la même origine. Vieux français croy, même sens: Le Chantou, lieu-dit Champagne, district de Grandson, Vaud.

Avec les suffixes collectifs -ay, -ex, peut-être un ancien patronyme: Chapotannaz Vignoble de la commune de Cully District de Lavaux, Vaud , par féminisation patoise du patronyme Chapotan, notaire qui le planta en [Jaccard]. Ce sont aussi des patronymes. Chapy Relief qui évoque un chapeau, qui ressemble à un chapeau. Ce nom serait composé de Chaux à Millon, avec le patronyme Millon [Kraege ]. Charavinières, maisons isolées Morette, Sud du Grésivaudan, Isère.

Forêt qui produit du bois pour faire du charbon: Certains de ces toponymes, peuvent aussi dériver de patronymes comme Charbonnel, Charbonnet, Charbonnier: Noms dérivés avec les suffixes collectifs -ère, -eyre, -ière, ou du patronyme Charbon avec un suffixe de propriété -ière, ou par féminisation du patronyme Charbonnier: Dérivés avec les suffixes collectifs -et, -ette ou patronyme Charbonnet: Par féminisation du patronyme Charbonnet: Avec les suffixes collectifs -is, -isse: Charbonny, maisons isolées en clairière Entremont, Bornes, Haute-Savoie.

Patronyme Charbonnaux, charbonnier ou personne noire comme du charbon: Les Charbonnaux, hameau Jarrie, Pays grenoblois, Isère. Voir aussi la forme patoise Tsarbonaires. Charcotet, Charcotins, Charcotte Du patronyme Charcot. Forêt de Charcotet Bevaix, district de Boudry, Neuchâtel. Les Charcotins, pâturage Trient, district de Martigny, Valais. La Charcotte, maison isolée Forel, district de Lavaux, Vaud.

Par féminisation du patronyme Chardon: Les Chardonnes, maison isolée Seyssel, Bugey, Ain. Avec le suffixe collectif -ière, vieux français chardonneire: Avec le suffixe péjoratif -ouille: Voir aussi la forme patoise Tsardon.

Avec les suffixes collectifs patois -a, -od, -oz: Avec le suffixe diminutif -elin, latin querquelinus: Charité La Charité, lieu-dit de la commune de Saint-Jean-de-Maurienne Savoie , Lancessey avant , domaine légué à cette date par Pierre du Verney aux pauvres de cette commune [Gros].

Charnage Probablement dérivé par aphérèse de écharnage, terme de tannerie: Charrière est aussi un patronyme. Diminutifs formés avec le suffixe jurassien -atte: Charrière est aussi un patronyme très répandu, comme dans le cas suivant: Champs Charrière, maison isolée Grandval, district de Moutier, Jura bernois. Adjectif français charretier, charretière, par où peut passer une charrette, ou adjectivisation du patronyme Charret: Chartreuse, Chartreux, Chartrosse, Chartrosses Peut-être une ancienne possession de moines chartreux.

Certains de ces noms sont aussi des patronymes. Vieux français chésal, pluriel cheseaulx: Avec les suffixes diminutifs -et, -ette, -ey, latin casaletum: La Chezette, lieu-dit Vouvry, district de Monthey, Valais.

Avec le suffixe diminutif -eule: Avec le suffixe -aude: Les Chesaudes, lieu-dit Forel, district de Lavaux, Vaud. Chesalette, pâturage Charmey, district de la Gruyère, Fribourg. Patronyme Chatelier, par transfert: Par féminisation du patronyme Chatelier: La Châtellière, quartier Bernin, Grésivaudan, Isère.

Eminence, colline, hauteur, sommet, par métaphore. Dérivé de Chastellar par assimilation de rst en ss: Avec le suffixe -acum: Chasseral, Chasseralle Territoire de chasse, dérivé de chasse, avec les suffixes collectif -er et diminutif -al[le]. Avec le suffixe -anus: Chassot, Chassotte, Chassottes Patronyme Chassot. Par féminisation du patronyme Chassot: Château, petit château pour défendre une voie de communication, vieux français chastel, du latin castellum.

Formes féminines venant du pluriel neutre pris pour un féminin castella: Avec le suffixe collectif -is: Avec le suffixe diminutif jurassien -at: Oronyme, massif montagneux nommé par métaphore, sommet dont la forme évoque un château, ou qui paraît inaccessible. Autre forme, avec le suffixe diminutif -ine: Voir aussi Chat Pendu.

Avec le suffixe désignant un arbre fruitier -ier: Le nom actuel est le nom patois [Gros]. Châteaufort Hameau de la commune de Motz Chautagne, Savoie , castrum forte in Choutagnia en , château fortifié. Châteauneuf, Château Neuf Nouveau château, voir Château. Châteauvieux, Château Vieux Vieux château, ancien château, voir Château.

Pra Châtelain, alpage Grandvillard, district de la Gruyère, Fribourg. Par féminisation du patronyme Châtelain: Forme patoise ou patronyme: Chatière, Chattière Dérivé de chat, avec le suffixe collectif -ière, désigne un passage pour les chats ou un piège à chat. Pour Gros ce toponyme pourrait venir de castrum. Noms parfois attribués à un endroit où il y avait des ruines anciennes. Par métaphore, massif montagneux, sommet dont la forme évoque un château. Nom de domaine dérivé avec le suffixe -acum: Châtonnay, in Catoniaco, ecclesia Catonaico, ecclesia subtus castellum Nantelmi, nom.

Chat Pendu, Chien-Pendu, Loup Pendu Rappelle un endroit où cet animal fut pendu, selon la coutume, après un jugement en bonne et due forme. Peut-être un cas régime: Châtro Hameau du vignoble de la commune de Sion Valais , Caldro en , Chaldro en , Chaudro en , Chaudra en , Chadro en , Châtroz en , dont les formes ancienne suggèrent une origine semblable à Chaudron, plutôt que Chatron [Jaccard].

Chaud, Chaudalla, Chaudalles, Chaudzes, Chaux Endroit particulièrement chaud, ensoleillé, du français chaud, latin calidus, caldus. Avec le suffixe diminutif -alle: Avec le suffixe diminutif -alla, forme patoise de -alle: La Chaudalla, hameau Charmey, district de la Gruyère, Fribourg.

Peut-être de même sens: De même origine, ou des patronymes Chaudan, Choudan, par transfert: Voir aussi Galdinen, Tschüdanga. Chaudeires, Chauderon, Chauderons, Chaudière, Chaudières, Chaudiron, Chaudron, Chaudzerya Désignent par métaphore un endroit particulièrement chaud, ensoleillé.

Probablement une forme patoise: Le nom Chauderon désigne aussi une vallée encaissée: Voir aussi Gottéron, Sauderan, Tsaudery. Par féminisation du patronyme Chaudet: La Chaudette, maisons isolées Jongny, district de Vevey, Vaud. Chaufa Ce toponyme qui désigne une forêt ne vient probablement pas de chauffer, mais plutôt de Saufa, avec chuintement de la consonne initiale.

Participe passé du verbe chauffer: Avec les suffixes collectif -are et péjoratif -asse: Chaumarasse, lieu-dit Champdor, Haut-Bugey, Ain. Chaumardière Chaumardière, quartier de la commune de La Bâtie-Montgascon Vallée du Guiers, Isère , dérivé du patronyme Chaumard avec le suffixe de propriété -ière. Chaupe Joux Chaupe, maison isolée en clairière de la commune de Saint-Ursanne District de Porrentruy, Jura , du patronyme Chaupe, famille dont la présence en cette commune est attestée depuis le Moyen Age.

Chausse, par féminisation, pourrait avoir la même signification: Voir aussi Chaucey, etc. Les Chaussets, hameau Siviriez, district de la Glâne, Fribourg. Chavelier en , ancien nom allemand Kallenberg en Avec le patronyme Chevilly: De même origine ou du patronyme Chavasse par transfert: Chavagneule, lieu-dit Chavannes-sur-Moudon, district de Moudon, Vaud.

Chavanel, lieu-dit Haut-Vully, district du Lac, Fribourg. Avec le suffixe -eu: Avec les suffixes collectifs -ais, -ex, -ey, -y: Chavannier, lieu-dit Vimines, Chambéry, Savoie. Voir aussi les formes patoises Savannes, Tsavane. Avec le suffixe péjoratif -aille: Avec le suffixe collectif -ard: Avec le suffixe collectif -é, ou patronyme Chavallé: Chavassine est aussi un ancien patronyme. Par féminisation du patronyme Chavin: Chaveyriat Commune et village de la Dombes Châtillon-sur-Chalaronne, arrondissement de Bourg-en-Bresse, Ain , ad locum Cavariaco en , villa que vocatur Cavariacus en , Cavariacensis ecclesia en , Chavayriacus vers , Chaveyriacus en , etc.

Avec le suffixe -ay: Cheminée Terme générique qui désigne par métaphore un couloir resserré et très raide. Diminutifs avec le suffixe -ette ou la forme patoise -eta: Chênefou Le Chênefou, lieu-dit de Granges-de-Vesin Les Montets, district de la Broye, Fribourg , semble être un composé de deux arbres, le chêne et le Fou, nom populaire du hêtre. Moulin de Chénens, maison isolée Chénens, district de la Sarine, Fribourg.

Voir aussi Echerches, Tsertses. Chétion, lieu-dit Bourrignon, district de Delémont, Jura. Cheutse La Cheutse, deux petits sommets de la commune de Martigny-Combe District de Martigny, Valais , à m et m, patois correspondant à Suche, avec chuintement de la consonne initiale [Guex].

Chevaline, quartier Mouxy, Aix-les-Bains, Savoie. La Chevignina, lieu-dit Savièse, district de Sion, Valais. Chevrieu, ferme isolée Briord, Bugey, Ain. Chevronnet, hameau Mercury, Combe de Savoie, Savoie. Probablement avec un patronyme Chevron: Il en est probablement de même pour celui de Payerne. Ces toponymes, nombreux dans les zônes occupées tardivement, datent surtout de la fin du XIVème et du début du XVème siècle.

Ils font suite aux nouvelle répartitions des terres. Avec un nom commun: Val de Chézery, ancien nom de la Valserine. Avec le suffixe -anum: Avec le suffixe -inum: Chili Au Chili, maisons isolées de la commune de Rueyres-les-Prés District de la Broye, Fribourg , probablement una allusion au pays du même nom. Château de Chillon, Chillun en , Cilon en , castrum Quilonis en , Chillon en , Chyllons en , Chilliun en , Chillons en , Chilluns en , etc.

Avec le suffixe péjoratif -asse: Peut-être de même origine, avec le suffixe -on: Choton, alpage Hauteluce, Beaufortain, Savoie. Voir aussi Mont Choisy. Avec le suffixe collectif se rapportant à la flore -et, ou patronymes de même origine: Choranche Commune et village du Royans Pont-en-Royans, arrondissement de Grenoble, Isère , Ecclesia de Chauranchis au XIème siècle, peut-être issu du nom de personne romain Caurus avec un suffixe -anicas ou -anicos [Nègre ].

Chosés Les Chosés, maison isolée de la commune de Courtelary Jura bernois , probablement un patronyme Chosé. Nom formé avec le suffixe collectif -ier. Chummetji, diminutif, pâturage Ergisch, district de Loèche, Valais. Voir aussi Gumm, Kummenalp. Cibe, Cible Français cible, patois et vieux français cibe, voir le mot régional cibare.

Cigogne, Cigognier Cigogne blanche Ciconia ciconia , oiseau migrateur de la famille des Ciconniidae. Ancien provençal cegonha, latin ciconia. Cimeteret, Cimetière Soit un cimetière ancien ou actuel, soit un lieu où furent trouvées des sépultures. Ancien français cimetire, latin ecclésiastique cimiterium, latin coemeterium, issu du grec.

Cinq Sols, Cinq Sous Le sou ou sol était une monnaie de compte, une livre valant vingt sous. Ciseaux Du français ciseaux, par métaphore. Citerne Dans le Jura, source souterraine dans les pâturages, source profonde. La Citerne, maison isolée Nods, district de la Neuveville, Jura bernois. Avec le suffixe diminutif -ile: La Clavile, maison isolée Cully, district de Lavaux, Vaud. Mot régional clie, de même sens: Probablement une forme masculine de même sens: Par féminisation du patronyme Claret: La Clarette, maison isolée Tullins, Pays voironnais, Isère.

Claretière, maison isolée Fontanil-Cornillon, Chartreuse, Isère. La Claire, hameau Le Locle, Neuchâtel. Claire-Fontaine, Clarafond Source claire, limpide. Clairvaux Vallée claire, voir Val. Dérivé avec les suffixes collectifs -ay, -et, -ey: Dérivés avec le suffixe collectif -is: Avec le suffixe -ou: Combe du Clapou, ravin Valjouffrey, Valbonnais, Isère.

Avec le suffixe diminutif -ot et collectif -is: Patronyme Clappin de même origine: Clappins, maisons isolées Vaulx, Albanais, Haute-Savoie. Avec le suffixe -on: Diminutif avec le suffixe -innaz: Closillons, lieu-dit Monthey, Valais. Dérivés avec les suffixes collectifs -ex, -ey, -is, -y: Voir aussi Cergna, Enclose. Clavaleyres Du patois local clavaléire, nom de la chicorée sauvage Cichorium intybus sylvestre L. Clavaleyres, commune et village District de Laupen, Berne.

Avec les suffixes diminutifs -alle, -el: Avec le suffixe collectif -eyre: La Claveyre, forêt Ursy, district de la Glâne, Fribourg. Voir aussi Chives, Flives. La Claverie, maisons isolées Châtillon, district de Delémont, Jura. Clocher, Clocheret, Clocherets, Clochers, Clocheton Sommet élancé et pointu dont la forme évoque un clocher.

Avec le suffixe diminutif -et, ancien synonuyme savoyard de: Cluselle, lieu-dit Val-de-Travers, Neuchâtel. Clusette, lieu-dit en forêt Noiraigue, district du Val-de-Travers, Neuchâtel. Avec les suffixes diminutifs -et, -etta, -ette: Cochenières, Cochon, Cochonnière, Cochons Probablement allusion au cochon sauvage ou sanglier. Par féminisation du patronyme Cochet: Les Cochettes, hameau Bassens, Chambéry, Savoie.

Français coin, ancien français coin, coing: Cougnou, hameau Bellevaux, Chablais, Haute-Savoie. Par féminisation du patronyme Cugnet: Coinat, hameau Rocourt, district de Porrentruy, Jura. Diminutif de Cugnon avec le suffixe -et: Voir aussi Coire, Quignet. Avec une possible influence sémantique de curia: Avec le suffixe collectif -in: Avec le suffixe collectif -ery: Cortery, lieu-dit Misery-Courtion, district du Lac, Fribourg.

Cortey, lieu-dit Auvernier, district de Boudry, Neuchâtel. Coeur Le Coeur, rocher au-dessus du Glacier Durand, probablement par métaphore. Avec le double suffixe diminutif -illet: Avec le suffixe -erie: Mot régional jurassien Coeuve: Voir aussi Couvaloux, Couvet, Covatanne.

Diminutifs formés avec le suffixe jurassien -at: Patronyme Coindet, diminutif de coinde: La Coiratte, lieu-dit Chevenez, district de Porrentruy, Jura. Voir aussi Coeur, Cormet. Peut-être un participe présent: Avec les suffixes -eu, -euse, -ou: Avec les suffixes collectif patois -a, -at, -az: Dérivé avec les suffixes collectifs -aire, -ère, -ière, -ire, -ore, -ure, etc. Probablement de même origine, par attraction paronymique du français colère: Diminutifs avec le suffixe -in, cf.

Avec le suffixe -euse: Pointe des Couloureuses, m Montvalezan, Tarentaise, Savoie. Dérivés avec les suffixes collectifs -ay, -aye, -et, -ey, -ez, participe passé latin colatum: Avec le suffixe diminutif -au: La Coulanne, hameau, pourrait avoir la même origine Villeneuve, district de la Broye, Fribourg. Forme patoise valaisanne en -oc: Le Coloc, lieu-dit Salins, district de Sion, Valais.

Patronymes Colard, Coulard, hypocoristique du prénom Nicolas: Par féminisation du patronyme Colard: Patronyme Colet, avec le suffixe diminutif -et, pourrait aussi désigner une coulée, voir Coulet: Par féminisation du patronyme Colet, ou directement du féminin Colette: Patronymes Collin, Coulin, anciennes formes populaires du prénom Nicolas: Coligny, Apud castrum quod vocatur Coloniacum en , de Coloniaco en , Coloniacus en , Colonheu et Colonia en , Colognie en , Cologniacus et Coloigne en , etc.

Patronymes Collomb, Colomb, Colomban: Par féminisation du patronyme Colomb: Probablement des patronymes Collombet, Colombet: Par féminisation du patronyme Colombet: Certains de ces noms sont aussi des patronymes, voir Collomb.

Diminutifs du patois colonde, kolonda, avec dissimilation de [nn] en [nd], et avec les suffixes -alle, -el: Dérivés avec le suffixe -ey: Avec le suffixes collectif -ey: Coulouvreuse, lieu-dit Albiez-Montrond, Maurienne, Savoie.

La Coulouvrenière, quartier Ville de Genève. Vallée sèche en flanc de montagne, généralement située au-dessus des sources. Avec le suffixe diminutif -ioule, -ole, forme patois -ioula: Double diminutif avec les suffixes diminutifs -ille et -ole: Formes patoises comba, combaz, etc. Avec les suffixes diminutifs patois -eta, -etta, -ettaz: Avec syncope du b: Avec élision du e: Avec le suffixe dépréciatif -ache: Forêt de la Combache, forêt déclive Chalais, district de Sierre, Valais. Avec le suffixe dépréciatif -ache et le suffixe collectif -ire: Avec le suffixe diminutif -ale: Combassales, lieu-dit Noréaz, district de la Sarine, Fribourg.

Dérivés avec les suffixes collectifs -ère, -ire: Comberette, maisons isolées en clairière Nendaz, district de Conthey, Valais. Avec le suffixe collectif -aie: Par extension, dépression allongée entre deux montagnes. Combal, Combalats, Combales, Comballaz, Comballe, Comballes, Combaly Ces noms, du bas latin comballis, de même origine que Combe, ont habituellement le sens de ruisseau coulant dans une combe.

Les Combalats, lieu-dit Bure, district de Porrentruy, Jura. Combelouvière, hameau La Léchère, Tarentaise, Savoie. Avec le suffixe patois valaisan -oc [Bossard]: Combaloc, lieu-dit sur la Derotchia Grône, district de Sierre, Valais. Comba Rossa, Combarosse Combe rouge ou rousse, voir rosse. Avec assourdissement de [d] en [t], forme savoyarde: Suisse romand et vieux français condémine: Avec le suffixe patois -oz: Avec les suffixes -ance, -ence: Voir aussi Ecommunailles, Maucommun, Quemounaille.

Compesières Hameau de la commune de Bardonnex Genève , Compeisires en , Conpeseres en , Compesseres en , Cura de Compeseres vers , Compesieres en , peut-être de même origine que Compois, avec un suffixe collectif -ère.

Voir aussi Pra Conduit. Les noms anciens comme Confinium, etc. Conflan, Conflans, Conflens Situé à un confluent. Confort Lieu fortifié, offrant une protection. La Confrairie, hameau Semsales, district de la Veveyse, Fribourg. La Confrary, vignoble Chardonne, district de Vevey, Vaud. Forme patoise valaisanne en -ic: Ruisseau de la Contentenette, affluent du lac de neuchâtel Delley-Portalban, district de la Broye, Fribourg.

Conthey, Contheysanne Commune et district valaisans, avec les villages de Conthey-Place, Conthey-Bourg et Plan Conthey, et les Mayens de Conthey, pâturages avec maisons isolées, [curtis] Contextis en , Contiez à la fin du XIème siècle, Conteiz vers , ecclesiam de Plano Contesio en , Contey en , Contez en , Conteiz en , Conthey en , Conteyz vers , Contesio en , Contiouz en , puis presque toujours Contegium, nom allemand Gundis. La Contheysanne, torrent affluent de la Morge, à la limite de Conthey Valais.

Une rue et un parc de Lausanne portent encore ce nom. Le Contor, hameau Icogne, district de Sierre, Valais. Conversion, Conversions Endroit où la route change de direction. Pâturage créé par une coupe faite dans une forêt, du patois kopa, français coupe. Les Coupées, hameau Foissiat, Bresse, Ain. Patois kopa, de même sens: Dérivés avec les suffixes collectifs -erie, -ier: Dérivés avec les suffixes collectifs -et, -ette, -ex, -y: Avec les suffixes -i, -oz: La Coquerellaz, quartier Ecublens, district de Morges, Vaud.

Coquille Montagne de la Coquille, pâturage de la commune de Chamonix Vallée de la Diosaz, Haute-Savoie , peut-être par métaphore, voir Coque, ou en raison de la présence de fossiles.

Cor, Cors Mot régional valaisan qui désigne une vigne en terrasse [Bossard]. Pourrait désigner un bon terrain. Colline ou montagne généralement calcaire, avec une végétation maigre de garrigue, friche. Diminutif avec le suffixe -ignon: Avec le suffixe -asse: Les Corberasses, maisons isolées Cerniat, district de la Gruyère, Fribourg. Diminutif ancien français corbelet, bas latin corbellus: Avec le suffixe -inde: Corbon, lieu-dit Rebévelier, district de Moutier, Jura bernois.

Corbalanche, Courbelanche Terrain en pente courbé, composé de Corba et de Lanche. Corban Commune et village jurassiens du district de Delémont, Corpaon en , Corbaon en , Courbaon et Courbahon en , Courban en , nom allemand Battendorf et Bathendorf en Par féminisation du patronyme Corbet: Avec un deuxième suffixe diminutif -on: Avec les suffixes collectifs -ay, -ex, -ez: Bise de Corgémont, maison isolée Corgémont, district de Courtelary, Jura bernois.

Cormanon Village fribourgeois de la commune de Villars-sur-Glâne, district de la Sarine. Cormondes Commune et village fribourgeois du district du Lac, Cormulnes en , Cormunt en , Cormugnes en , Cormones et Curmmonnes en , Cormondes en Le nom allemand, Gurmels attesté en , Gurmols en , Gurmurs en , aurait la même origine.

Cormondrèche Commune et village neuchâtelois du district de Boudry, Cormundresge en , Cormundresche en , Cormondrechy et Cormundrehchi en , Cormondresche en Avec le suffixe -eux ; selon Bossard ce terme désigne le prunier de sainte Lucie Prunus mahaleb , mais celà semble douteux: Les Curnilles, hameau, Chardonne, district de Vevey, Vaud.

Avec le suffixe diminutif patois -oz: Avec le suffixe diminutif patois -iolaz: Français Corneille, peut-être par un patronyme. Les Corneilles, alpage Valezan, Tarentaise, Savoie. Forme patoise avec mutation du son [ch] en [ts]: Cornatse, maisons isolées Esserts, district du Lac, Fribourg. Cornacu, Cornecul Terrain en coin et en cul-de-sac, composé de Corne et de Cul. Cornecul, maisons isolées Champoz, district de Moutier, Jura bernois.

Cornillon-en-Trièves Commune et village du Trièves Mens, arrondissement de Grenoble, Isère , anciennement parrochia Sancti Petri de Cruce Cornillionis, nom dérivé avec le suffixe -onem du gentilice Cornel[l]ius.

Cornol Commune et village jurassiens du district de Porrentruy, mentionné pour la première fois en comme Coronotum, nommé Coronolt en , Coronot en , et Correnol en Coronelle Grande Coronelle et Petite Coronelle, maisons isolées de la commune de Sonvilier District de Courtelary, Jura bernois , par féminisation de Coronel, ancienne forme de colonel, titre militaire ou sobriquet. Correvon Commune et village vaudois du district de Moudon, Corevont en , Corevone en , Corevunt et Correvolt en , Corevont en , Corovont en , Correvont en Corserey Commune et village fribourgeois du district de la Sarine, Corserei en , Corserer en , aussi Corseray.

Cortaillod Cortaillod, commune et village neuchâtelois du district de Boudry, Cortaillaut en , Cortaillot en , Cortallyot en , et Petit Cortaillod, hameau de la même commune. Cortébert Commune et village du district de Courtelary Jura bernois , Cortaibert en , Corteber en Les Corvées, hameau Pontcharra, Grésivaudan, Isère. Avec le suffixe -ienne: Dans la chaîne du Jura le terme générique côte désigne des pentes boisées et des forêts de montagne déclives.

Diminutifs avec le suffixe -ette: Diminutifs avec les suffixes jurassiens -at, -atte: Dérivés avec les suffixes collectifs -ai, -aie, -y: Diminutifs avec les suffixes -et, -ette, -y: Forme patoise où le [ss] est censé rendre le son patois [th]: Cotting Schwand Cotting, maisons isolées en clairière de la commune du Mouret District de la Sarine, Fribourg , avec un patronyme Cotting, voir Cottens.

Selon Bossard, cotse est un quartier périphérique. Le Couchon, quartier Frasses, district de la Broye, Fribourg. Coupalle, Coupeau Colline, monticule, vieux français coupeau, ancien français coupeau, coupel, coupelle, etc. Le nom français en serait une corruption.

Les avoués en question étaient les nobles de Vendlincourt. Voir aussi Châtel-Vouhay, Montvoie. Courgenay Commune et village jurassiens du district de Porrentruy, Corgennart en , Curtgenart en , Corguinart en , Corgennay en , puis Corginard, Corguinard, Corginnard, Corginay, Curgenard, Corgenne et Curgener, nom allemand Jennsdorf et Gennisdorf en Couronne, Couronnes Cirque de montagnes dont la forme évoque une couronne.

Courrendlin Commune et village jurassiens du district de Delémont, Rendalana Corte en , Rendalana Curtem en devenu Currandelinim en , Randelincort en , Corrandlain et Rellendorf en , Rennendorf en , Corrandelinim en , Curraldin, Correndlin en , puis Correndlin.

Courroux Commune et village jurassiens du district de Delémont, Corolt en , Corul en Le nom français est très vraisemblablement une corruption Curtis Lutoldi. Courtary Village de la commune de Courgenay, district de Porrentruy, mentionné en et , disparu probablement dans les mêmes circonstances que Courtemblin. Un évêque de Genève, Jean de Courte-cuisse, né dans le Maine vers le milieu du XIVème siècle, mort à Genève en , porta ce nom, mais le rapport avec ce lieu-dit est probablement fortuit.

Courtelary Village, commune et district du Jura bernois, Curtis Alerici en , Curte Aleri en , cortaleri en , Coralari en , Courtalary en , Curtalari en , Cortalari en Courtemblin Village de la commune de Courgenay, district de Porrentruy, disparu vers après le passage du duc de Weimar pendant la guerre de Trente Ans, apud Cortamblen en , Curtemble en , Courtamblin en Courtepin Commune et village fribourgeois du district du Lac, Courtipin en , Curtipin en , Curtilpin en , Curtelpin en , Courtépin en , anciens noms allemands Curtepin, Curtepin et Curtepy.

Pour Aebischer le nom germanique est Turpinus devenu Tulpin. Avec les suffixes -ode, -oud: Curzille, maisons isolées Aubonne, Vaud. Courvieux Le Courvieux, lieu-dit de la commune de Martigny Valais , pourrait être un composé de Court et vieux. Couteray, Couteron Bonnes terres labourables, terres mises en culture. Coutset Sommet, petite éminence, voir le mot régional coutset. Le Coutset, hameau Nuvilly, district de la Broye, Fribourg.

Chemin de la Culturaz Lutry, district de Lavaux, Vaud. Couvent Soit un bien ayant appartenu à un couvent, soit une dénomination ironique. Couvercle Refuge du Couvercle, refuge du glacier de Trélatête, le refuge primitif étant abrité sous une grande dalle de granit, la Pierre du Couvercle ; nom monté à la Tête du Couvercle, sommet, m. Avec le suffixe collectif ou péjoratif -aille et le suffixe diminutif -on: Dérivés avec les suffixes collectifs -aye, -is, -ex: Diminutifs avec les suffixes -et, -ette ou la forme patoise -ettaz: Avec le suffixe -aine: Creusaine, lieu-dit Boécourt, district de Delémont, Jura.

Fin de Craieux, lieu-dit Grandval, district de Moutier, Jura bernois. Ces noms pourraient désigner une combe allongée et resserrée. Cette interprétation est douteuse, la villa portant habituellement le nom du propriétaire, qui pourrait être un gaulois.

Crapauteires Les Crapauteires, lieu-dit de la commune de La Roche, district de la Gruyère Fribourg , probablement une crapaudière, lieu fréquenté par les crapauds Bufo bufo , avec le suffixe collectif -eire.

Cras, Crât, Cratan, Crâtan, Cratat, Crâtat, Crâte, Crats, Crâts Patois jurassien crât, qui désigne soit un talus, soit un ravin ou un terrain pentu, mot dérivé de Crêt par commutation des voyelles e et a courante dans le Jura. Crassier et Crassy étaient un seul et même village, qui fut partagé entre Berne, qui occupait le Pays de Vaud, et la Savoie, qui occupait le Pays de Gex, au traité de Lausanne en Les lettrés appelaint le village plutôt Crassier, les gens du peuple plutôt Crassy.

Cravate La Cravate, lieu-dit sous le sommet du Jallouvre Le Petit-Bornand-les-Glières, Faucigny, Haute-Savoie , nommé ainsi parce que la neige y reste longtemps et fait comme une cravate.

Français cravate, variante ancienne de croate. Peut aussi désigner un terrain pierreux ou de mauvaise qualité. Vieux français crest, même sens: Avec le suffixe diminutif patois -allaz: Avec les suffixes diminutifs -ole et -et: Diminutifs avec le suffixe -on, mais ce sont aussi des patronymes très répandus: Avec les suffixes -au, -ause, -aux: Avec le suffixe collectif -é, -ée: Avec le suffixe collectif -ex: Dent de Cremin, lieu-dit près de Cremin.

Par adjectivisation, avec le suffixe collectif -ière: Les Creppes, carrière Buix, district de Porrentruy, Jura. Cressier, Crissey en , Crissiei en , Crissie en , Cressier en , Crissye en , ancien nom allemand Grissach et crissaho en , Grissacho en , Grissachen en , commune et village District du Lac, Fribourg ; Cressier, Crisei en , Crissie en , Crisciaco en , Crissi en , Cressie en , Crissiez en , etc.

Avec le suffixe -anus, comme [fundus] Marinianus: Cressonière, Cressonières Cressonière, lieu où pousse le cresson de fontaine Nasturtium officinale. Crête Sèche Voir Crête et Sèche. Crevassu, hameau Leschaux, Annecy, Haute-Savoie. Crévion, hameau Chavanod, Annecy, Haute-Savoie.

Patronyme Cublier, qui pourrait être de même origine: Cristaux Endroit où les cristaux abondent, probablement fréquenté par les cristalliers. Crochy, lieu-dit Pampigny, district de Cossonay, Vaud. Vieux français croy, même sens: Probablement de même origine avec métathèse: Croix de Fer Lieu-dit sommet, col, etc. Pour Gros ce serait un ancien cryptulla, diminutif de crypta, voir Crotta.

Avec le suffixe diminutif -èle: La Crotanne, maison isolée Sorens, district de la Gruyère, Fribourg. Crouye, Crouyes, Cruilles Mot patois signifiant mauvais, méchant, voir le mot régional Crouille. Diminutif formé avec le suffixe -at: Monnuage est mon compagnon de voyage, qui m'accompagne toujours, dans ma poche ou mon sac à dos, partout où j'emmène mon téléphone.

C'est avec qui je commente ce que je vois ou à qui je pose des questions sur que voir , restaurants , hôtels et même sur des vols si j'en ai besoin. Après un voyage, monnuage garde les souvenirs pour toujours. Monnuage a quelque chose que d'autres applications, à priori similaires, ne disposent pas.

C'est quelque chose de romantique qui a à voir avec la conception et la fonctionnalité , conçues pour partager et créer une communauté. Il ne s'agit seulement pas de critiquer ou louer le petit déjeuner d'un hôtel, le prix d'un musée ou parler d'un lieux pittoresque.

Ici, nous partageons avec l'espoir que d'autres apprécient nos résultats et évitent de commettre nos erreurs. Monnuage est un réseau social où nous rencontrons des gens avec les mêmes deux passions: Monnuage a été un de ces lieux qui, en tant que voyageur et photographe, m'a redonné un peu d'amour à première vue.

Je reconnais que j'ai toujours été très sceptique avec les sites de voyages qui recommandent des lieux culturels, touristiques, etc Peut être par le fait d'être photographe documentaire j'ai tendance à rechercher des endroits pas si "populaires" ou "connus"; mais le fait que de nombreux utilisateurs aient commencé à partager leurs propres endroits sur le site web m'a fait me rendre compte que monnuage est un endroit très personnalisable, super utile pour l'inspiration, comme pour trouver que voir dans les destinations lointaines aussi partagées par d'autres utilisateurs.

En bref, et comme je l'ai mentionné au début, la grande attraction de monnuage est sa communauté. Cela vous rend compte que ce n'est pas un site web qui veut vous vendre quelque chose sans plus, c'est un site qui peut vous aider dans toutes les parties de votre voyage gastronomie, restaurants, attractions, lieux lointains, transports, logements Dans notre grand voyage autour du monde pendant 2 années consécutives, monnuage a été un outil très intéressant de découvrir, avec ses images et commentaires personnels, les coins les plus exotiques et nous a permis d'avoir un guide des endroits les plus incroyables que nous voulions connaître.

Imsges: rencontre voitures anciennes saignelégier

rencontre voitures anciennes saignelégier

Avec le suffixe collectif -et: Diminutifs avec les suffixes -et, -ette ou la forme patoise -ettaz: La Carême, maisons isolées Parcieux, Dombes, Ain.

rencontre voitures anciennes saignelégier

Chamossale, pâturage Montreux, district de Vevey, Vaud.

rencontre voitures anciennes saignelégier

Avec le suffixe -ant: Pour Aebischer le nom germanique est Turpinus devenu Tulpin. Voir aussi Chives, Flives. Avec le suffixe -euse: Voir aussi Gottéron, Sauderan, Tsaudery. Cannelet, hameau Chancy, Genève.