Actinide — Wikipédia

Dernières actualités

rencontres nucléaires rayonnements et santé

Depuis , deux juges d'instruction parisiens du pôle de santé publique instruisent une information judiciaire pour "homicides involontaires et atteintes involontaires à l'intégrité physique" ouverte sur plainte de certaines victimes. Les habitants de Mangareva ont tous le souvenir du sol qui tremblait et de l'énorme détonation qui leur résonnait dans la tête au moment des essais. Dans tous les cas, on distingue la radiotoxicité aiguë de la radiotoxicité tardive. Elle est, avec la chirurgie, le traitement le plus fréquent des cancers et peut entraîner une rémission nette à elle seule. En raison de la faible abondance nautrelle des actinides, leur extraction à partir des minerais passe par des procédés complexes en plusieurs étapes. Les élites oligarchiques au pouvoir. Un chiffre largement sous-évalué, estime Jean-Paul Teissonnière, avocat des victimes, qui demande que les indemnisations soient étendues aux familles.

Menu de navigation

A la demande des associations, le gouvernement a choisi de travailler sur une liste élargie de 18 maladies - celle de l'Onu - et a renoncé à fixer un seuil d'exposition minimal. Elle a envoyé plusieurs courriers à Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense. Le thorium hautement purifié peut être extrait à partir de son iodure par procédé Van-Arkel-de-Boer. Il faudrait pour cela qu'il produise des éléments nouveaux. Les meilleurs emplacements peuvent ainsi être choisis pour placer les lits nous y passons le tiers de notre vie et les sièges. Il a ensuite porté plainte contre le ministère de la Défense. Maigre, il se traînait.

Si vous êtes connus comme EHS vous pouvez participer à cette action gratuite de validation, conditions et inscription pour confirmation: EDF sait tout et cache tout.

Découverte du danger invisible. Comment faire un test gratuit de suppression des acouphènes dans l'unité expérimentale cage de Faraday. Alain Bensoussan et les données personnelles du Big Data issues des compteurs connectés, sic: Les symptômes, les mesures, les protections, les témoignages, la législation sur les antennes relais par un juriste, le débat, etc Stéphane Richard a tout compris, l'irradiation c'est pour les autres? Première expérimentation en France.

Première expérimentation en France, présentation et caractéristiques. Se protéger des ondes PDF. Une avancée scientifique qui pourrait révolutionner le quotidien des personnes paralysées. LED lumière bleue impact néfaste - Comment limiter notre exposition aux appareils électroniques qui rayonnent?

Télégraphe optique ou aérien communications visuelles par sémaphores de Claude Chappe. Action nationale de sensibilisation de la population contre la pollution radiative par les champs électromagnétiques artificiels micro-ondes.

Le numérique synonyme de progrès technologique est anti-économique, ne génère pas de croissance et engendre le chômage. Pourquoi les EHS se sont-ils trompés de lieu d'occupation? La chronologie des faits. EHS Qui va payer?

Le Grand Stade "un vrai toast géant" pour les électrosensibles et les riverains! Elles fuient les champs électro magnétiques La symptomatologie disparait dès que les causes sont éliminées ; mais cette élimination impose un mode de vie et des sacrifices qui ne permettent pas la moindre suspicion de simulation.

Le Tribunal du contentieux de l'incapacité de Toulouse a reconnu pour la première fois le droit à une allocation pour le handicap d'Electro Hyper Sensibilité EHS. Le vallon est magnifique, premiers échanges et ateliers des 80 EHS inscrits. Directrice Exécutive de la SA Orange, ex. Directrice de la communication commerciale, du marketing et du sponsoring de la SA Orange qui devient ce 24 août PDG du groupe public France Télévisions. Une EHS maman de deux filles jumelles, ne sachant où se réfugier, à bout et n'ayant plus aucun espoir de pouvoir vivre sans souffrances vient de se suicider par défenestration du 5ème étage d'un immeuble.

Alerte nouvelle pollution environnementale radiative en champs proches qui traverse tout, même les murs. Le silence de Ségolène Royal la Ministre de la pollution et de Marisol Touraine, Ministre de la sante est inqualifiable!

Ondes acquisition des connaissances de base - Clip présentation posters didactiques gratuits pour sensibiliser la population. La suite du communiqué est réservée aux soutien des actions de l'organisation environnementale. On constate aussi que le prolixe Maire de Nice Christian Estrosi en pointe dans la com de cette action est maintenant dans un silence médiatique assourdissant!

Merci de prendre le temps de bien écouter ce que dit avec précision monsieur Denis Leroux, la transposition de ses constatations au plan national sur les consommateurs captifs est malheureusement la réalité.

La preuve par Cruas. Rendement supérieur à 1? Témoignages sur comment les écoliers voient l'accident nucléaire.

Edition Spéciale Réservée actions. Tatler Awards au prestigieux palace mondial de la Digital Detox - Partie 1: Reportage Fr - Partie 2: Version Fr - Communiqué: Ce palace de renommé mondiale vient de remporter le prestigieux Tatler Awards pour son offre révolutionnaire Digital Detox, avec la mention lors de la remise du prix, sic: En réalité ce ne sont pas moins de 4 postes de transformations qui ont été impactés par des incendies avec ou sans explosion ce qui est dans les annales totalement inusité News réservée aux soutien des actions de l'organisation.

Edition spéciale réservée action "amendements" parlementaires Sénateurs et Députés. Un réseau Mille milliards de "rêves" connexions, souhaits, fonctions, projets, nuages, espérances, illusions, inventions, Qui a conscience de la portée que peut avoir cette constatation, le reportage est explicite.

Entre et , la France, boutée hors de l'Algérie, a préféré l'atoll de Mururoa pour poursuivre ses expériences. Quarante-six essais aériens ont été dénombrés dans le Pacifique, provoquant, là aussi, selon les vétérans, des maladies mortelles, telles que la leucémie et de graves cancers. Bombes sanitaires à retardement. Pour la première fois, les douze dossiers ont été joints par la justice et étudiés lors de l'audience, hier.

Mais les documents ont démontré le contraire. La prise de conscience s'est traduite, en janvier dernier, par l'annonce du ministre de la Défense Hervé Morin d'un projet de loi qui permettra d'indemniser les victimes civiles et militaires irradiées par les tirs nucléaires réalisés entre et Un projet qui ne satisfait pas complètement les victimes. La cour d'appel dira le 22 mai prochain si les douze irradiés et leurs familles seront, ou non, dédommagées par la Commission d'indemnisation des victimes d'infractions pénales Civi.

Film évènement - La Gerboise Bleue: Accablant témoignage d'un soldat français sur les essais nucléaires de Reggane. Tel est le témoignage d'un vétéran français présent à Reggane qui affirme que des soldats français et la population de la région ont servi de cobayes humains. Il a été présenté en avant-première dans la soirée de lundi à Paris, en présence de parlementaires français et d'un public nombreux. L'oeuvre évoque les dégâts causés sur les militaires et les populations locales après ces essais.

On nous a ordonné de rester sur place et de tourner le dos à l'explosion. Nos supérieurs ont pris la fuite bien avant l'explosion. Lucien Parfait, un autre militaire contaminé, a été chargé de récupérer un compresseur exposé aux radiations sur le site d' In Ecker , dans la région de Tamanrasset. Il est aujourd'hui complètement défiguré. Un énorme trou à la place de l'oeil gauche à travers lequel on peut voir sa gorge, un nez complètement détruit et d'énormes ecchymoses sur le visage et sur le cou Djamel Ouahab s'est également intéressé aux populations autochtones.

Il montre ainsi de vieux Adraris habitants d'Adrar qui ont perdu la vue à cause de l'intense lumière dégagée par l'explosion et deux fillettes souffrant de malformations congénitales. Le réalisateur montre également les dégâts occasionnés à l'environnement de la région.

Tout au long de ce film, Djamel Ouahab, caméra au poing, donne la parole aux deux vétérans français, tantôt à la population d'Adrar, tout en étayant ses argumentaires avec des déclarations d'un médecin, d'un juriste, de membres de l'Association des vétérans victimes des essais nucléaires Aven. En tout, la France a effectué 17 essais nucléaires dans le Sud algérien entre le 13 février et le 27 janvier La sortie de ce film est prévue pour le 12 février prochain en France à la veille du 49e anniversaire du premier essai nucléaire français.

Décès du président d'honneur de l'association des vétérans des essais nucléaires. Ancien médecin chef de l'armée, puis directeur de recherches à l'Inserm, le Dr Valatx "a beaucoup contribué à faire connaître la vérité des conséquences sanitaires des essais nucléaires pour les personnes présentes sur un site nucléaire", souligne l'association, qui revendique plus de 3. Il a ainsi "mené une enquête de santé sur 1.

Il avait été "envoyé comme médecin après le tir nucléaire souterrain raté du 1er mai à In Eker au Sahara Algérien", alors que "plusieurs fuites radioactives ont irradié ou contaminé de nombreux vétérans", ainsi que "deux ministres présents, Pierre Messmer et Gaston Palewski", ajoute le communiqué, selon lequel ce dernier était lui-même décédé d'un cancer du sang "après avoir toujours affirmé que sa maladie avait été provoquée par les irradiations".

Depuis de longues années, des associations de vétérans des essais réclament la création d'un fonds d'indemnisation, sur le modèle de celui créé pour les victimes de l'amiante. Le ministère de la Défense prépare un projet de loi en ce sens, qui pourrait être présenté au conseil des ministres au premier trimestre et débattu au Parlement au cours du premier semestre. Une loi indemnisera en France les victimes d'essais nucléaires.

Une liste de maladies liées aux effets de la radioactivité sera reprise dans ce texte, et les demandes seront prises en compte en fonction d' un seuil d'exposition qui sera précisé dans un décret, a dit le ministre dans plusieurs médias. Jusqu'ici, l'Etat français refusait de reconnaître officiellement le problème et les victimes étaient donc contraintes de saisir la justice et de démontrer au cas par cas le lien entre leur maladie et leur exposition à des radiations pour obtenir éventuellement des indemnisations.

Hervé Morin précise dans le Parisien que "le ministère de la Justice ne fera plus appel des décisions de justice qui lui sont défavorables". Le litige a provoqué de nombreux procès et depuis , deux juges d'instruction parisiens du pôle de santé publique instruisent une information judiciaire pour "homicides involontaires et atteintes involontaires à l'intégrité physique" ouverte sur plainte de certaines victimes. Nous voulons poser le principe d'une indemnisation des victimes mais seulement pour celles qui ont été exposées lors des essais", dit Hervé Morin au Parisien.

Il explique le retard pris par la France pour l'indemnisation par "la place particulière du nucléaire en France" mais assure qu'un tournant va être pris. Le phénomène est mal connu concernant la France, seules des études épidémiologiques limitées ayant été menées en Polynésie. Un rapport parlementaire remis en a conclu que les conséquences sanitaires y étaient "dérisoires", comparé aux Etats-Unis et à l'ex-URSS.

L'Etat condamné à payer une pension à un vétéran irradié en Les "affections dermatologiques" et le "syndrome anxio-dépressif" dont souffre M. Geneix sont "imputables à une irradiation survenue le 1er mai alors que l'intéressé se trouvait en service", a statué la cour. Ils veulent absolument qu'on ne gagne pas", a pesté M. Verger, qui a dénoncé le "manque de respect" d'un Etat "négationniste".

Seul un militaire, Michel Cariou, 69 ans, qui imputait son cancer de la thyroïde à sa participation à des essais nucléaires à Mururoa entre et , a pour l'instant définitivement remporté sa bataille judiciaire, selon le vice-président de l'Aven, aux 3. L'arrêt rendu en mai à Rennes, qui lui accordait une pension, n'a pas été contesté, a-t-il remarqué. Six ou sept civils personnel sous-traitant des bases, etc.

André Geneix, jeudi, a mis un terme provisoire à huit ans de démarche, débutées en novembre En janvier , le tribunal départemental des pensions de Meurthe-et-Moselle avait rejeté sa demande.

Il avait fait appel. Le 1er mai , le sergent Geneix, opérateur radio au centre de tir nucléaire souterrain d'In-Ekker, assiste à "Béryl", tir "plus puissant que prévu", provocant "un mouvement de terrain" et une "fissuration de la montagne" avec "émission d'un nuage radioactif" qui a "contaminé la région", selon l'arrêt.

La montagne a grondé. Un nuage blanc de poussière s'en est éloigné. Presque aussitôt, un autre nuage, noir, puissant, radioactif, est apparu. Je suis resté trois quarts d'heure dessous", en chemisette et en short, a raconté André Geneix à l'AFP. Geneix, des premiers tests diagnostiquent une irradiation de mSV millisievert, unité de mesure du rayonnement , soit "un niveau trois fois supérieur à la dose maximale tolérée sur un an pour la population", d'après la Cour.

Après trois semaines de repos, il reprend son activité militaire. Retourné à la vie civile, André Geneix, commercial, est atteint d'un cancer de la lèvre en Il déprime, a mal au dos, son pied est déformé C'est une satisfaction morale", a sobrement réagi André Geneix, 72 ans, au prononcé de l'arrêt. Cela m'avait beaucoup touché". Dix-sept essais ont été conduits dans le Sahara et 45 dans le Pacifique.

Mme Bachelot refuse de dialoguer, selon les vétérans des essais nucléaires. L'Aven a indiqué qu'elle n'avait toujours pas reçu de réponse de Mme Bachelot à sa demande de mise en place d'un suivi médical des personnels ayant assisté aux essais nucléaires menés par la France au Sahara et en Polynésie à partir des années En novembre dernier, des représentants de l'Aven ont été reçus au ministère de la Santé par des collaborateurs de la ministre.

Agé de 61 ans, celui-ci affirme avoir perdu dents et cheveux l'année suivant son retour et souffrir depuis de problèmes cardiovasculaires et respiratoires. Selon l'Aven, depuis la création de l'association en , près de dossiers ont été ouverts en justice par des adhérents malades pour faire reconnaître le lien entre leurs pathologies et leur exposition aux radiations nucléaires.

Un tribunal reconnaît la responsabilité du CEA dans le décès d'un salarié. Dans un communiqué publié jeudi, l'Association des vétérans des essais nucléaires Aven rappelle que Francis Garnier est mort d'un cancer gastrique en , à l'âge de 61 ans.

Pendant plus de dix ans, au sein des deux entreprises, M. Garnier avait été directement affecté aux travaux sous rayonnements ionisants et avait été contaminé à plusieurs reprises, selon l'Aven. Garnier avait été employé successivement par le CEA, à Marcoule, puis par la SPAT, et avait été affecté à plusieurs reprises sur le site des essais nucléaires français dans le Sahara, en qualité de technicien en décontamination.

Il avait de nouveau travaillé comme tel sur les sites des essais nucléaires en Polynésie, pour le compte de la Direction des applications militaires du CEA. Garnier était due à la faute inexcusable de ses employeurs", a commenté le cabinet d'avocats chargé de la défense des intérêts des ayant-droits de M.

Garnier, interrogé par l'AFP. Un expert a été désigné par le tribunal pour déterminer le degré des préjudices. Sur cette base, le tribunal fixera le niveau des réparations. Huit cas polynésiens seront jugés à Papeete le 7 avril. C'est une première en Polynésie française: L'association " Moruroa e Tatou " déclare avoir le sentiment "d'une justice a deux vitesses et même d'une certaine forme de racisme puisque les Polynésiens et les métropolitains ne bénéficient pas de la même loi".

Approximativement d'entre eux ont constitué un dossier auprès de l'association. Parmi eux, huit cas seront étudiés le 7 avril par le tribunal du travail à Papeete. A signaler que depuis le dépôt des huit dossiers, cinq anciens travailleurs sont décédés de leucémie, selon l'association "Moruroa e Tatou".

Sera présent à l'audience, Me Jean-Paul Teisonnière, l'avocat qui mena en métropole le dossier de Francis Garnier dont le jugement par le tribunal des affaires de sécurité sociale de Nîmes en France a reconnu une "faute inexcusable" commise par les anciens employeurs de Francis Garnier, autrement dit le Centre d'Expérimentation Atomique. En Polynésie française et jusqu'à présent, aucune instance médicale a formellement attribué les décès d'anciens travailleurs polynésiens aux conséquences des essais nucléaires à Moruroa.

Des vétérans du nucléaire décrochent une étude indépendante. Ces vétérans britanniques ont participé aux expérimentations nucléaires secrètes menées au large des côtes d'Australie occidentale dans les années 50 et Ces vétérans des essais nucléaires se disent victimes de toute une série de maladies attribuées aux retombées radioactives. Certains auraient développé des cancers et d'autres affirment que leurs enfants sont nés avec des malformations. Le sous-secrétaire d'État à la défense de Grande-Bretagne a toutefois déclaré que l'étude indépendante irait de l'avant à condition que la crédibilité de deux autres études, dont une en Nouvelle-Zélande, soit confirmée.

Voir la vidéo en Realvideo 33Kb. Le tribunal de Tulle reconnaît la "faute inexcusable" des employeurs d'un ancien de Moruroa. Le tribunal des Affaires de sécurité sociale de Tulle, en métropole, a rendu mardi son délibéré dans l'affaire opposant Gilles Delamare-Oubron, qui a travaillé sur le site nucléaire de Moruroa archipel des Tuamotu à ses anciens employeurs Sotraplex, Doris, Sogretram. Le tribunal a reconnu la "faute inexcusable" de la société Sotraplex, indique un communiqué de l'association "Moruroa e Tatou".

Le tribunal de Tulle a également désigné un expert dont la mission sera d'évaluer les préjudices subis par M. Delamare, afin de permettre au tribunal de fixer le montant de l'indemnisation qui lui sera allouée", précise le communiqué de l'association regroupant des anciens travailleurs du site nucléaire de Moruroa. Au cours de cette période, Monsieur Delamare a effectué plusieurs missions pour le compte d'EDF ndlr, Electricité de France et de Cogéma, mais surtout pour le Commissariat à l'Energie atomique de Moruroa.

Entre et , M. Delamare effectuait à Moruroa des missions de deux mois et demi par an. Il disposait du statut de personnel directement affecté aux travaux sous rayonnements ionisants", poursuit Moruroa e Tatou. Satisfaction de l'avocat de l'Aven "M. Delamare, membre de l'Aven ndlr, association des vétérans des essais nucléaires , est atteint d'une leucémie à tricholeucocytes qui a été diagnostiquée en L'atoll de Mururoa l'a-t-il rendu malade?

La décision sera rendue le 29 janvier Les cancers que Claude Samson a développés depuis vingt ans sont-ils directement imputables à son séjour passé en sur l'atoll de Mururoa? Si c'est le cas, cet homme aujourd'hui âgé de 74 ans est donc en droit d'être reconnu comme étant victime d'une maladie professionnelle. Hier, à la barre du tribunal des affaires de sécurité sociale TASS , Me François Lafforgue, son avocat, a développé cette thèse après que la caisse primaire d'assurance maladie de l'Aude CPAM eut rejeté la demande du retraité.

Claude Samson qui a travaillé deux mois sur l'atoll polynésien, lieu d'expérimentation de l'arme atomique, présente, selon son avocat, toutes les pathologies liées à une exposition aux rayons ionisants. L'avocat de l'entreprise, Me Guillaume Bredon, affirme que Claude Samson, n'a pas été exposé aux rayons ionisants et qu'à ce jour il ne fait l'objet d'aucune incapacité physique permanente IPP.

L'argumentaire de Me François Lafforgue semble contredire celui de son confrère et de faire état du statut particulier de Claude Samson à l'époque.

Et si l'argumentaire de fond ne suffisait pas à emporter la conviction des juges du TASS, Me François Lafforgue souligne que le rejet de la CPAM de reconnaître les pathologies développées par Claude Samson comme maladie professionnelle, est infondé. Dans deux mois, Claude Samson saura s'il peut aller plus loin dans son combat judiciaire pour connaître la vérité et être simplement reconnu comme victime des essais nucléaires français.

Un autre bras de fer. L'association des vétérans des essais nucléaires Aven demande la levée du secret défense et la constitution d'un fonds d'indemnisation. L'association des vétérans des essais nucléaires Aven tenait son congrès la semaine dernière.

Dans le Gers, ils sont treize membres de cette organisation, qui demande la reconnaissance de leur irradiation. En mars dernier, la chaîne Arte diffusait un film consacré à leur cause, encore méconnue notre édition du 17 mars Force est de le constater: À l'échelle nationale comme au plan départemental, Roland Dupré, de Saint-André près de Samatan, a parfois l'impression de prêcher dans le désert. Le Gersois sert l'armée dans le génie.

On lui donne pour mission d'ouvrir une route autour de la montagne où l'on vient de procéder au tir Béryl, qui a libéré un nuage radioactif. Quatorze ans plus tard, les ennuis de santé commencent: Mais impossible de faire reconnaître une maladie qui n'existe pas, ni de la relier à une irradiation niée par l'armée.

Le premier combat de l'Aven, c'est de faire sortir la Grande Muette du silence radioactif. Il existe des textes qui vont en notre faveur. Le retraité fonde ses espoirs dans la Cour européenne des droits de l'homme, et dans l'exemple des vétérans anglais. Les Français non plus. Or, selon Roland Dupré, l'armée connaissait les risques qu'elle faisait courir à ses hommes.

Voilà pour l'aspect juridique. Reste le problème scientifique. D'après des travaux récents, il apparaît que cela cause des dégâts qui progressent à retardement.

Difficile dans ces conditions, de faire reconnaître que l'irradiation est la cause des maladies. Malgré son état de santé, il ne lâche pas son bâton de pèlerin. Le retraité regrette le manque d'intérêt des politiques. Seule la députée Gisèle Biémouret, qui fait partie de la commission parlementaire sur la Défense, est venue me voir. J'ai aussi eu un contact avec Raymond Vall. Au niveau national, l'Aven a démarché les députés pour leur faire déposer une proposition de loi pour la reconnaissance de leur maladie et la création d'un fonds d'indemnisation.

Ce n'est pas un scoop: Polémique autour du rapport du Comité de suivi sanitaire. L'association Moruroa e tatou, qui regroupe quelque anciens travailleurs des sites de Moruroa, Fangataufa et Hao de à , milite depuis la fin des essais nucléaires pour la reconnaissance par l'Etat d'un lien entre certaines maladies et la radioactivité produite par les activités nucléaires.

Sur ce dernier point, la déception des anti-nucléaires est grande puisque le rapport affirme "qu'aucune avancée scientifique concernant l'apparition de pathologies radio-induites tardives ne permet de justifier aujourd'hui une extension des régimes de réparation pour le personnel. L'association conteste notamment les conclusions médicales du rapport qui stipule "qu'il n'a pas été observé d'augmentation du nombre de cancers et de leucémies de l'enfant imputables aux rayonnements ionisants en Polynésie française postérieurement aux essais nucléaires".

Le rapport affirme également que malgré la forte incidence des cancers de la thyroïde en Polynésie , aucun lien n'a pu être établi" avec une exposition aux rayons ionisants". Le Palois Lény Paris, âgé de 35 ans, a reçu des charges de plutonium sur le plateau d'Albion. Lény a du mal à se lever le matin.

Il a souvent besoin de s'asseoir. Irradiés par le plutonium. Cinq ans après son service militaire, Lény a commencé à se casser la main en serrant un marteau. Puis c'est sa mâchoire qui s'est fendue, au cours d'un repas. Double fracture malléolaire en marchand.

Son pied s'est retrouvé dans le sens inverse de la marche. Ça l'a arrêté net mais, en même temps, c'est là que son combat a commencé. C'était le 24 avril Près des missiles nucléaires. Lény a vite compris. Entre 19 et 20 ans, il a passé quatorze mois sur le plateau d'Albion dans le Vaucluse. Sergent dans les commandos, il surveillait 18 missiles nucléaires disposés en sous-sol.

Dans un véhicule blindé, à pied ou depuis les tours de contrôle. À chaque intervention de maintenance, il se plaçait devant l'ogive, chargée de plutonium. La fierté de la France. De à , Albion faisait la fierté de la France, le symbole de la dissuasion nucléaire. Un site relié par le fameux téléphone rouge que Giscard, Mitterrand ou Chirac pouvait décrocher à tout moment.

Lény en est revenu. De l'armée, de l'état, de l'administration. Lui qui courait 15 kilomètres par jour, ceinture noire de judo, ne sort plus de son appartement du centre-ville de Pau. Il vit avec euros par mois, versés à titre exceptionnel pour de l'allocation adulte handicapé qui se termine en juin. Il n'a pas de Sécurité sociale car, avant d'arrêter de travailler, il était gérant d'une société.

Je me fais jeter de partout. Il a juste ses soeurs et sa mère. Heureusement, son moral d'acier n'est pas encore atteint. Sa thérapie, il la fait en combattant. Il a d'abord dû se battre contre les médecins pour la reconnaissance d'une irradiation de ses os. Les plus honnêtes ont confirmé. Il a ensuite porté plainte contre le ministère de la Défense.

Il attend toujours la suite judiciaire. Il a obtenu un document de l'armée qui révèle la présence de césium et de plutonium au plateau d'Albion. Du coup, le dossier repart. Le 28 mars dernier, la Criirad , Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité, a demandé de plus amples informations. Elle a sans doute la pression du lobby nucléaire qui sévit aussi chez les socialistes. Il affirme avoir été irradié sur le plateau d'Albion.

Après les victimes du Golfe et des essais nucléaires, l'éprouvante bataille d'un appelé Lény Paris n'a que 35ans. Mais son squelette est celui "d'un homme de 80 ans". Atteint d'une nécrose osseuse sévère, il se bat depuis sept ans pour faire reconnaître que sa maladie est liée à une irradiation sur le site de lancement des missiles nucléaires sol-sol, désormais désaffecté, sur le plateau d'Albion.

Un combat difficile qui vient de connaître un rebondissement avec la communication de pièces jusque-là refusée par le ministère de la Défense.

Appelé du contingent, il est affecté entre septembre à juillet dans l'équipe de protection et d'intervention EPI de l'armée de l'Air. Au moment de la guerre du Golfe, les silos où se trouvaient les missiles stratégiques étaient ouverts. J'étais à quelques mètres.

Parfois, je portais une combinaison NBC nucléaire bactériologique chimique d'autres fois non. J'ai été soigné à l'hôpital de Lavéran, à Marseille pour des orgelets et une kératite". La maladie se manifeste dix ans plus tard. Une biopsie révèle une déminéralisation avancée avec nécrose osseuse. L'origine génétique est écartée. Reste l'hypothèse de l'irradiation.

Dix-neuf autres soldats seraient malades Mais l'expertise ordonnée par le tribunal administratif de Marseille et confiée au Dr Schuhl, expert agrée par la Cour de Cassation, exclut toute contamination toxique. Paris pendant son service militaire et les troubles constatés". L'affaire n'est pas pour autant close.

Ensuite parce que son co-expert, le Dr Aurengo, est connu pour ses positions favorables auxgrandes industries liées au nucléaire. Son nom figure au comité de surveillance d'EDF, ce qu'il n'a jamais démenti" Me Poulichot sollicite donc du tribunal administratif une contre-expertise.

Il faudrait pour cela qu'il produise des éléments nouveaux. Lény Paris vient d'obtenir, via le médiateur, le rapport qu'évoquait le Dr Schuhl. Il s'agit des résultats d'une campagne de mesures réalisée entre le 27 et le 29 avril sur plusieurs zones de lancement du plateau d'Albion.

Elle révèle "un léger marquage au Césium et au Plutonium dans le sol et les végétaux". Mais le rapport de l'Office de protection contre les rayonnements ionisants 0pri précise que ces marquages auraient pour origine "les retombées dues à l'accident de Tchernobyl et ceux des essais atomiques aériens" menés par la France dans le Sahara en Invraisemblable pour Lény Paris: Dix-neuf autres soldats seraient malades.

Un ancien commando du plateau d'Albion demande des comptes à l'armée. Depuis sept ans, Leny Paris, un ancien appelé du contingent qui a travaillé sur le plateau d'Albion, se bat contre la maladie: Entre septembre et juillet , le jeune homme - à peine 20 ans - est engagé dans l'équipe de protection et d'intervention EPI de l'armée de l'air sur ce site de lancement de missiles nucléaires sol-sol balistiques de la force de dissuasion nucléaire française.

Le site très surveillé s'étend sur km2, entre la Drôme, le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence, et fermera en à la demande de Jacques Chirac. Paris était chargé de surveiller certaines des dix-huit zones de lancement ZL de missiles: Lors des convois, on pouvait rester des heures à un mètre des ogives nucléaires qui allaient être chargées dans les ZL, explique-t-il. On avait des tenues de protection nucléaire mais pas de dosimètre personnel, et des masques à gaz qu'on ne mettait pas car il faisait trop chaud et personne n'insistait pour qu'on les porte.

Les premiers soucis de santé apparaissent en - une kératite et des orgelets aux yeux - " moi qui n'avais jamais été malade et ne m'était rien cassé jusque-là ". En , il se fracture la main droite, puis la cheville droite en marchant. Après plusieurs examens, le diagnostic tombe: Lény Paris est atteint d'une déminéralisation et d'une nécrose osseuses du squelette. A 28 ans, c'est un cas très rare. Des examens génétiques sur sa famille attestent que ce n'est pas héréditaire.

Mais aucun ne l'a écrit. En , Le tribunal administratif de Marseille a même débouté l'actuel RMiste de sa demande d'expertise et de pension militaire d'invalidité.

Récemment, le médiateur de la République a remis à Leny Paris des documents qu'il demandait depuis des années au ministère de la défense: A ceci près que l'on retrouve " un léger marquage - traces - au césium et plutonium dans les sols et végétaux ". Toujours selon le rapport, ces traces " dont le niveau est normal pour la région " ont deux origines: C'est la première fois qu'un document officiel affirme que les essais atomiques du Sahara ont entraîné des retombées de plutonium sur le territoire.

Une députée PS des Pyrénées-Atlantiques où le trentenaire habite, Martine Lignières-Cassous, soutient l'ex-sous-officier dans sa volonté de faire reconnaître sa situation. Elle a envoyé plusieurs courriers à Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense. Avigolfe, l'association de défense des militaires malades de la première guerre du Golfe et des Balkans, appuie également sa cause.

Dans un communiqué, l'association demande aussi à la ministre des armées " toute la lumière " sur les conséquences des essais algériens en France.

Algerie-dz, 13 février L'Algérie enquête sur les essais nucléaires français. Mansouri, d'autres expériences ont eu lieu clandestinement. Il dénombre au moins une quarantaine sur le site de Hamoudia près de Reggane. Encore aujourd'hui, les lieux sont ouverts aux quatre vents. Par ailleurs, il précisera en ajoutant que les équipements ayant servi aux essais ont été enfouis sous les lieux.

Au gré de l'érosion, ils ont réapparu et constituent des sources de radiation importantes. Associations des vétérans des essais nucléaires Lyon, le 10 novembre Ce vendredi 10 novembre , une décision a été rendue par la Cour régionale des Pensions militaires de Nancy concernant un vétéran du Sahara.

La Cour régionale des Pensions militaires de Nancy après avoir statué sur le mode de preuves applicables devant les Tribunaux de Pensions militaires, a constaté qu'André Geneix a été bien irradié - le dosimètre indiquait mSv -, le 1er mai au Sahara algérien lors d'un tir souterrain raté qui est devenu aérien. À ce tir assistaient Pierre Mesmer, ministre des Armées et Gaston Palewski, ministre de la Recherche, décédé d'une leucémie après avoir été, lui aussi, irradié.

Plusieurs centaines de personnes civiles et militaires ont été irradiées, contaminées et certaines en sont décédées. La Cour régionale des Pensions militaires de Nancy a cependant ordonné une expertise médicale comprenant des tests radiobiologiques ADN, par deux médecins experts de Paris qui doivent rendre leur rapport avant trois mois. Ainsi, la Cour régionale des Pensions de Nancy admet que le Code des Pensions militaires, rédigé avant les expériences nucléaires, ne prenait pas en compte les maladies qui pouvaient survenir plusieurs années après l'irradiation et que le délai de présomption prévu 60 jours après la fin du service n'était pas applicable pour les maladies radio-induites.

Après la Cour Régionale des Pensions d'Orléans dans son arrêté du 15 septembre , la Cour régionale des Pensions de Nancy contredit sur un point essentiel la position du Commissaire du Gouvernement. Cette décision ouvre la porte à la possibilité de reconnaissance que le ministère de la Défense voulait interdire en s'appuyant sur le Code des Pensions militaires.

Cette situation rend plus urgente encore la nécessité d'une loi reconnaissant la responsabilité de l'État français dans l'état de santé des vétérans et leurs descendants et la création d'un Fonds d'indemnisation des vétérans des essais nucléaires.

Dans l'attente de cette loi, l'attitude du gouvernement qui fait systématiquement appel des jugements favorables est intolérable. Le jeudi 9 novembre , Marcel Jurien de la Gravière a été auditionné au Sénat par la Commission des affaires étrangères et de la Défense.

Dr Jean-Louis Valatx, président de l'Aven, tél. Secrétariat de l'Aven, tél. Le 1er mai , il faisait un temps admirable à In Amguel. Les jeeps, 4 x 4 et autres 6 x 6, avaient amené de pleins chargements de barrettes et de galons.

La gendarmerie avait assuré le ravitaillement en bière car il fera chaud vers 10 ou 11 heures. Personne n'avait voulu rater le spectacle car le premier tir qui avait eu lieu peu avant avait permis de jouir d'un spectacle surprenant: Vers 10 h du matin: Mais ce n'était pas prévu - panique à bord - on ferme les fenêtres du poste de commandement, pour cela il faut débrancher voire couper tous les câbles qui passent par là.

Et puis les équipement ne sont pas complets: Alors ce fut la débâcle, le retour à la course vers les parkings, à qui arriverait le premier à un véhicule pour se sauver, sans attendre que les autres passagers du voyage aller ne soient arrivés. Pour les bidasses qui étaient trop jeunes pour avoir connu , cela leur a permis de comprendre comment certains étaient arrivés les premiers à Bordeaux!!

A l'entrée de la base-vie d'In Amguel, cordon sanitaire, décontamination, douche avec décapage au savon dermacide - au teepool pour les bidasses, Messmer à poil, donc non identifiable!! Ouf, plus de peur que de mal. Après un bon gueuleton au mess, tout ce beau monde rentre sur Paris et c'est fini.

Etait-ce fini pour tous ceux qui sont restés jusqu'à la fin de l'évacuation du point zéro, car il y a quand même eu quelques militaires de carrière qui sont restés pour assurer l'évacuation de leurs hommes. Comme les films dosimètres, y compris de ceux qui étaient partis les premiers, étaient saturés à 20 Rad, on ne peut que supposer qu'ils ont pris un minimum de 20 Rad.

Etait-ce fini pour les patrouilles qui bouclaient le périmètre? Pour eux ce fut plus dur. Ils étaient sans liaison radio, en poste au pied de la montagne, largués en pleine nature sous le soleil du Sahara et sous le nuage radioactif.

Vous en avez vu et entendu deux témoigner à l'émission de Polak le 7 septembre. Eh oui, quand un bidasse français s'ennuie et ne sait quoi faire, comment s'occupe-t-il?

Certaines patrouilles ont cherché à rejoindre la route par laquelle ils étaient venus et pour celà, ils remontèrent le nuage. Les plus prudents portaient leur masque ce qui les sauva sûrement.

Certains furent suffisament contaminés par du sable s'infiltrant dans les vêtements et se collant à la ceinture pour qu'ils aient l'apparition de taches de rousseur - ce qui correspond, localement, à plusieurs centaines de Rad -. Combien étaient-ils au total, combien de patrouilles? Les plus touchés furent évacués le soir même sur Alger, les autres furent rapatriés huit jours plus tard et mis en observation à l'hôpital PERCY où la Maréchal Leclerc vint gentiment leur tenir la patte.

Et ces gars qui conduisaient en plein soleil les balayeuses pour enlever les débris de lave sur la route d'accès à la galerie Et encore, nous ne comptons pas les gens de la D. Direction des Applications Militaires du CEA , maîtres d'oeuvre de la manip et qui ont pris aussi leur ration. Pour eux la situation est relativement plus claire, en ce sens qu'ils sont suivis médicalement par le CEA et que, grâce aux sections syndicales, ils pourront de leur vivant ou postmortem essayer de se faire reconnaître en accident du travail et ainsi essayer de permettre à leur veuve de toucher une pension - essayer car même là c'est dur à obtenir.

Mais pour les trouffions du contingent, qu'en est-il? Les dossiers médicaux militaires, lorsqu'ils existent, sont confidentiels, secrets, qui sait, "confidentiel défense", combien de ces militaires n'ont même pas subi une hémato numérotation globulaire ni après l'accident, ni au moment de leur visite de démobilisation.

Il faut bien dire que l'armée est d'une discrétion extrême. Pourtant ces PLO représentaient un groupe à risque puisqu'ils servaient pour toutes les basses besognes sur la base, pour les travaux de terrassement Cela mettrait du piment pour les amateurs d'émotions fortes, car cela doit encore crachoter dans le secteur Disciplinés et irradiés mais pas indemnisés.

Le pire, c'est les maux de tête. Voilà des années qu'il vit "en permanence avec ce handicap" , comme il dit pudiquement. André Geneix, 71 ans, militaire en retraite depuis trente-sept ans, sait désormais qu'il "mourra avec ses souffrances": Cet ancien militaire professionnel a passé sept ans dans l'armée française, dont il est sorti sergent-chef.

Le 17 juin , il est arrivé à Reggane, en Algérie, pour rejoindre son affectation au e régiment, service des transmissions. C'est le hasard de cette affectation qui lui a valu d'assister au tir d'essai nucléaire du 1er mai à In Eker - le deuxième des treize essais souterrains réalisés au Sahara. L'essai souterrain défectueux du 1er mai à In Eker, en Algérie. André Geneix était en faction tout près du tunnel.

Beryl ; une puissance de moins de 30 kilotonnes. Le tir était programmé à 11 heures. Installé aux premières loges, à quelques centaines de mètres de l'accès au tunnel creusé à flanc de montagne, André, qui était opérateur radio, avait "ordre formel de ne pas bouger". Il devait attendre pour être évacué.

Certains d'entre eux peuvent être coupés au couteau. Ils ont une masse volumique et une plasticité souvent élevées. La dureté du thorium est semblable à celle de l'acier, de sorte que le thorium pur chauffé peut être enroulé en feuillets et étiré en câbles. Tous les actinides sont radioactifs , paramagnétiques et, hormis l'actinium, possèdent plusieurs phases cristallines: Tous les actinides sont pyrophoriques , particulièrement lorsqu'ils sont finement divisés, c'est-à-dire qu'ils s'enflamment spontanément à l'air libre.

Ceux à faible nombre d'électrons dans leur sous-couche 5f sont facilement enclins à l' hydridation. Cela s'explique par les niveaux d'énergie très voisins entre sous-couches 7s, 5f et 6d. La valence 3 est la plus stable pour tous les éléments suivant l'américium jusqu'au lawrencium , hormis peut-être pour le nobélium.

Le curium peut être tétravalent dans les solides fluorures, dioxyde. La valence 3 est la seule à avoir été observée pour le californium , l' einsteinium et le fermium. Le lawrencium présente une valence 3 aussi bien en solution que dans les composés solides. Nitrate d'uranyle UO 2 NO 3 2.

Tétrachlorure d'uranium UCl 4. Hexafluorure d'uranium UF 6 en ampoule scellée. Octaoxyde de triuranium U 3 O 8. Yellowcake dans un tube à essais. On connaît généralement un grand nombre d' isotopes pour chacun des actinides. Tous ces isotopes sont radioactifs radioisotopes , et presque tous sont synthétiques. Seuls le thorium , l' uranium et l' uranium sont des nucléides primordiaux , tandis que le thorium , le protactinium et l' uranium sont présents en quantités significatives dans l'environnement comme produits de désintégration transitoires à longue demi-vie de l'uranium naturel.

Les trioxydes AnO 3 sont amphotères pour tous les actinides, tandis que les oxydes An 2 O 3 , AnO 2 et An 2 O 5 sont basiques , réagissant facilement avec l'eau pour donner des hydroxydes basiques:. Ces bases sont faiblement solubles dans l'eau et leur activité est proche de celle des hydroxydes des terres rares. La base la plus forte est celle de l' actinium.

Tous les composés de l'actinium sont incolores, hormis le sulfure d'actinium Ac 2 S 3. Les dioxydes d'actinides tétravalents cristallisent dans le système cubique , avec la même structure cristalline que le fluorure de calcium CaF 2. Le thorium réagit avec l' oxygène pour former exclusivement du dioxyde de thorium ThO L'addition d'une petite quantité d' ions fluorure F — catalyse la dissolution du dioxyde de thorium dans les acides. On connaît deux oxydes de protactinium: Ces deux oxydes sont basiques, et l' hydroxyde Pa OH 5 est une base faible faiblement soluble.

Cet oxyde est amphotère et forme plusieurs hydroxydes , dont le plus stable est UO 2 OH 2. La réduction du trioxyde d'uranium par l' hydrogène conduit au dioxyde d'uranium UO 2 , dont les propriétés sont semblables à celle du dioxyde de thorium ThO 2. Cet oxyde est également basique, donnant l'hydroxyde d'uranium U OH 4. Le neptunium , le plutonium et l' américium forment deux types d'oxydes basiques: Le trioxyde de neptunium NpO 3 est instable, de sorte qu'il n'est possible de produire que du Np 3 O 8.

Cependant, les oxydes de neptunium et de plutonium de formules génériques AnO 2 et An 2 O 3 sont bien caractérisés. Les actinides réagissent facilement avec les halogènes pour former des sels de formules génériques AnX 3 et AnX 4 , où An représente un actinide quelconque et X un halogène quelconque.

Les chlorures, bromures et iodures d'actinides sont solubles dans l'eau tandis que les fluorures sont insolubles, comme c'est également le cas pour les sels correspondants de terres rares. Les hexafluorures d'actinides ont des propriétés semblables à celles des anhydrides. Ils sont très sensibles à l'humidité et s' hydrolysent en formant des composés AnO 2 F 2. Cependant, l'hydrogène généré au cours de ces réactions peut réagir avec l'actinide pour former l' hydrure correspondant.

L'uranium réagit avec les acides et l'eau bien plus facilement que le thorium. Les sels d'actinides peuvent également être obtenus par dissolution des hydroxydes correspondants dans des acides. Les nitrates , chlorures , sulfates et perchlorates d'actinides sont solubles dans l'eau.

Les sels d'actinides à valence élevée s'hydrolysent facilement. La solubilité des actinides trivalents et tétravalents suit celle des sels de lanthanides.

Par rapport aux lanthanides, les actinides donnent plus facilement des composés de coordination, et ce d'autant plus que leur valence est élevée. Les actinides pentavalents et hexavalents produisent des sels complexes encore plus facilement. Les actinides sont des éléments chimiques toxiques, c'est-à-dire que le corps humain exposé à des actinides ou à leurs composés est susceptible de subir des lésions et de développer des maladies.

Cette toxicité résulte à la fois des propriétés chimiques et de la radioactivité des actinides, de sorte qu'elle est très variable en nature et en intensité d'un élément à l'autre. L'uranium est présent dans l' écorce terrestre sous la forme d'un mélange d' oxydes entrant dans la composition de la pechblende , ou uraninite. On le trouve dans les minéraux contenant de l'uranium, le plus souvent dans une proportion correspondant à l'équilibre isotopique avec l' uranium , son isotope parent.

Le protactinium est plus abondant que l'actinium, avec une abondance pondérale d'environ 10 Sa concentration dans les minerais d'uranium suit celle de l' uranium La demi-vie du neptunium , isotope le plus stable du neptunium , est négligeable comparée à l'âge de la Terre, de sorte que cet élément n'existe dans le milieu naturel que comme produit intermédiaire de désintégration d'autres isotopes radioactifs.

En raison de la faible abondance nautrelle des actinides, leur extraction à partir des minerais passe par des procédés complexes en plusieurs étapes. On utilise généralement des fluorures comme produits intermédiaires car ils sont insolubles dans l'eau et peuvent être facilement purifiés par des réactions d'oxydoréduction. Les fluorures sont réduits par le calcium , le magnésium et le baryum:.

La principale difficulté de l'extraction de l' actinium , par exemple, est la grande similitude de ses propriétés avec celles du lanthane , ce qui fait qu'il est généralement synthétisé par des réactions nucléaires à partir d' isotopes du radium , ou alors séparé à l'aide de procédés par échange d'ions. Le thorium et l'uranium sont les premiers actinides à pouvoir être isolés. Le thorium est essentiellement extrait de la monazite.

Les terres rares également présentes dans la monazite sont éliminées en augmentant le pH dans une solution de sulfate. L'hydroxyde de thorium est dissous dans un acide minéral et purifié de sa contamination par les terres rares.

La dissolution de l'hydroxyde de thorium dans l'acide nitrique est une méthode efficace car la solution qui en résulte peut être purifiée par extraction avec des solvants organiques. Le thorium métallique pur est séparé de l' oxyde , du chlorure et du fluorure anhydres par réaction avec le calcium sous atmosphère inerte:.

Le thorium hautement purifié peut être extrait à partir de son iodure par procédé Van-Arkel-de-Boer. L' uranium est extrait de ses minerais de plusieurs façons. Une méthode consiste à brûler le minerai puis à le faire réagir avec de l' acide nitrique pour faire passer l'uranium en solution.

Lorsque le minerai d'uranium est riche en minéraux tels que la dolomite CaMg CO 3 2 ou la magnésite MgCO 3 , cette méthode consomme beaucoup d'acide. On préfère dans ce cas utiliser la méthode au carbonate pour en extraire l'uranium.

Imsges: rencontres nucléaires rayonnements et santé

rencontres nucléaires rayonnements et santé

CEA De la recherche à l'industrie. Pour l'instant, la méthode du Pr Parmentier n'a pas encore été validée par la communauté scientifique. L'Assemblée de Polynésie devrait discuter, jeudi 9 février, en séance plénière, les conclusions d'un rapport de sa commission d'enquête sur les conséquences des essais nucléaires français.

rencontres nucléaires rayonnements et santé

Il s'appelait Bernard Lécullée, travaillait pour l'armée française, il était jeune marié, père de trois enfants avec un petit dernier en route.

rencontres nucléaires rayonnements et santé

Il évite soigneusement Tureia, Reao et les Gambiers rencontrea, les îles habitées les plus proches. Chef du département de médecine nucléaire à l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif, le Pr Claude Parmentier a révélé que ces études de l'ADN des globules blancs d'une trentaine de rencontre londres gay polynésiens, tous en âge d'avoir connu les essais nucléaires, nulcéaires qui n'avaient pas travaillé sur les sites d'expérimentation habitant Tahiti et les environs, a permis de mettre en lumière un excès d'altérations chromosomiques. Lény Paris vient d'obtenir, via site rencontre gratuit canada médiateur, le rapport qu'évoquait le Dr Schuhl. Cet immeuble sera tout spécialement adapté aux personnes qui ne supportent ni effluves rencontres nucléaires rayonnements et santé, ni ondes électromagnétiques artificielles. Néanmoins ces rencontres nucléaires rayonnements et santé experts ont aussi mis en garde, car dans de mauvaises mains sous-entendu terroristes cette technologie rayonnementw être facilement utilisée pour mettre, sic: Présentation comparative identique comptage compteurs Linky et explications.