Biographie de dictateur - Francisco Franco ()

Francisco Franco

site de rencontre franco espagnol

Pour Franco, qui s'était totalement impliqué dans la création de l'Académie, c'est là un mauvais coup qu'il prend très mal. Skip to main content. Mabrouk Junior - Voir la page. Son meilleur allié est à l'époque Antonio de Oliveira Salazar, bien que les relations personnelles entre les deux hommes soient tendues mais le dictateur Salazar est soutenu par les Britanniques. C'est à partir de cette année que l'on commence d'ailleurs à employer le terme de "caudillo" chef de guerre lors du Moyen Âge espagnol pour désigner Franco. Franco gardera à Azaña, une rancune tenace de cette période de quarantaine.

Menu de navigation

Le Congrès des députés compte membres élus pour quatre ans au suffrage universel direct. Rois d'Espagne Chefs du gouvernement espagnol. De à , il dirige un régime politique dictatorial État franquiste avec le titre de Caudillo chef ou guide: Plusieurs partis ou coalitions autonomistes, nationalistes ou indépendantistes ont pu influer sur la scène politique espagnole en raison de leur poids régional: Franco se décide alors à acheter 12 avions italiens, payés par son ami le banquier Joan March, ainsi que des Junkers allemands, afin d'établir un pont aérien reliant le Maroc à Séville. Déterminé à sortir de l'anonymat, il demande en à être affecté au régiment des réguliers indigènes, réputé pour sa bravoure mais aussi pour sa loyauté. Randonnée le 15 avril

ACE Leadership serves individuals and institutions that are eager to seize opportunity and embrace the challenge of serving and leading complex institutions. Responsible for ACE's development and fund raising activity. Offers programs and services that enhance comprehensive internationalization on U. Conducts research and convenes researchers and policy makers to study issues of interest to ACE members, the media, and the higher education community.

Coordinates and publicizes the efforts of the higher education community in representing its concerns to the federal government. Human Resources at ACE. Provides membership services and information for eligible and member colleges and presidents Membership is open to presidents of degree-granting institutions that are approved by a CHEA-recognized accrediting agency.

Provides guidance to service members, civilians, military education centers, and colleges and universities interpreting military transcripts and documents.

Ce dernier surveille étroitement d'abord les travaux de construction des bâtiments puis, s'inspirant de son expérience tolédane, rédige lui-même le règlement intérieur de l'Académie. Suivant leur appréciation du personnage lui-même, les historiens jugent de manière variable le travail de Franco à l'Académie. Il est certain que la nouvelle école militaire est meilleure que l'ancienne, ne serait-ce qu'en raison de l'élévation du niveau de recrutement baccalauréat élémentaire.

Franco impose l'anonymat des copies au concours d'entrée, diminue le nombre d'élèves par professeur, installe de nombreuses douches, interdit le bizutage. Il sait se faire respecter, voire apprécier: En juillet , la Seconde République supprime par décret l'école. Comme l'ensemble du corps enseignant, Franco est placé en disponibilité forcée et surveillée. Pour Franco, qui s'était totalement impliqué dans la création de l'Académie, c'est là un mauvais coup qu'il prend très mal.

Le 14 juillet il exprime son mécontentement publiquement, en prenant congé de la dernière promotion de cadets:. Telle est la discipline que nous observons. Franco essayera dès le lendemain de s'excuser auprès de Manuel Azaña , chef du gouvernement, qui voudra bien se contenter de ces explications et éviter l'affrontement public.

Malgré la modération du propos, il est clair qu'il ne sous-estime pas la personnalité du général. Malgré tout, Franco ne participera pas à la Sanjurjada , tentative de coup d'État du général Sanjurjo en août Ayant suffisamment satisfait aux enquêtes de la République, il est affecté à La Corogne comme commandant de la XV e brigade d'infanterie, en février Franco gardera à Azaña une rancune tenace de cette période de quarantaine.

Le soulèvement de la garnison de Séville le 10 août , dirigé par le général Sanjurjo , bute contre la grève générale déclenchée par la CNT et le Parti communiste de Séville. Le gouvernement républicain ne veut pas faire de martyrs. Franco a eu pendant toute la préparation du complot de fréquents contacts avec Sanjurjo. Il entretenait avec ce militaire des liens d'amitié noués en Afrique , mais semble dès le départ avoir pris ses distances. Il racontera plus tard que le hasard lui avait fourni un alibi de poids: Azaña qui avait appelé la région militaire au téléphone pour vérifier sa présence, avait eu le soulagement de le trouver à son poste.

Quoi qu'il en soit, à aucun moment il n'a apporté son soutien explicite à ce putsch. Lorsque Sanjurjo lui demande d'assurer sa défense, après son arrestation, il a ce mot très dur:. Vous méritez la peine de mort, non pas parce que vous vous êtes soulevé, mais parce que vous avez échoué. Il n'est pas homme à se lancer dans des aventures incertaines, ni à les approuver, mais n'en continue pas moins à lui rendre régulièrement visite à la prison où il est interné: En quelques jours, les décisions du futur Caudillo , avalisées par la coalition gouvernementale des radicaux et du centre droit, suffisent à disperser les révolutionnaires.

Franco apparaît alors comme le défenseur de la légalité, le sauveur de la République. Toutefois, dans le climat révolutionnaire qui règne en Espagne , Franco paraît être l'un des militaires les plus susceptibles de prendre la tête d'un nouveau soulèvement armé. Pour cette raison, il est nommé gouverneur militaire à Ténérife aux îles Canaries , loin de la péninsule. En fait, Franco est alors peu convaincu par l'opportunité d'un coup d'État. C'est sous la II e République qu'il a atteint l'apogée de sa carrière.

Bien que monarchiste d'éducation, il est légaliste et se satisfait d'une république bourgeoise, conservatrice et maintenant l'ordre. Seuls les graves désordres régnant depuis en Espagne le font changer d'avis [ 5 ]. Au lendemain du premier tour des élections de février , afin de garantir le bon déroulement du deuxième tour, Franco insiste auprès du chef de gouvernement et du président de la République pour qu'ils proclament l'état d'exception, ce que refusent les deux hommes qui s'en rapportent à Manuel Azaña à qui ils confient le pouvoir [réf.

Très vite, les désordres et la violence s'aggravent dans l'Espagne républicaine. Plusieurs officiers supérieurs s'impatientent et se concertent. Ils souhaitent pouvoir compter sur Franco mais celui-ci hésite.

Sa lettre de mise en garde l'invitant à consulter d'urgence les officiers supérieurs, les seuls qui puissent empêcher la catastrophe, reste sans réponse. C'est l'assassinat du monarchiste Calvo Sotelo par les jeunesses socialistes qui le fait finalement basculer. Pour Franco, la question est tranchée. Le soulèvement se produit dans la nuit du 17 juillet. La question de la signification de l'attitude de Franco et de l'interprétation à donner à ce soulèvement est controversée et reste encore un sujet de vives discussions politiques en Espagne [ 6 ].

Selon l'historien franquiste Ricardo de la Cierva [ 7 ] il s'agissait pour Franco de sauver l'Espagne du chaos [ 8 ]. Si Pio Moa a reçu le soutien de l'historien Stanley Payne , il fut très fortement critiqué par de nombreux historiens académiques [ 6 ]. Tenant une position opposée, des historiens comme Marta Bizcarrondo soulignent le contexte européen qui existait depuis et la faible confiance que les socialistes espagnols pouvaient avoir en la démocratie.

Si aujourd'hui une majorité de la communauté historienne fait le lien entre la situation depuis et le soulèvement de , cela ne légitime pas pour autant à ses yeux le coup d'État de juillet. Par ailleurs les études se sont multipliées qui visent à établir un bilan précis, dégagé des soucis partisans et des enjeux de mémoires, car dès les années , la situation avait été instrumentalisée par l'un ou l'autre camp: Si l'unanimité n'existe pas encore sur les bilans établis, il faut distinguer le débat scientifique de ses extensions politiques et de sa perception par le grand public, la marche à la guerre est encore un enjeu de mémoire fort dans l'Espagne contemporaine [ 6 ].

La mort de Sanjurjo , chef historique de l'opposition monarchiste, et les échecs des généraux Goded et Fanjul à Barcelone et Madrid propulsent Franco sur le devant de la scène. Le pronunciamiento échoue par manque d'adhésion de l'armée: C'est à ce moment que les milices ouvrières principalement les anarchosyndicalistes de la CNT , qui ne croient pas en la capacité du gouvernement à faire face, entrent en scène.

Le conflit se transforme alors en une guerre civile. Francisco Franco se décide alors à acheter 12 avions italiens, payés par son ami le banquier Joan March , ainsi que des Junkers allemands, afin d'établir un pont aérien reliant le Maroc à Séville. Au mois d'août, il lance un convoi naval à partir de Ceuta , forçant ainsi le blocus établi par la République. Encore une fois, il est servi par la division de ses adversaires: Jusqu'alors, Franco reste neutre sur la nature du régime qu'il entend donner à l'Espagne.

Très vite, les excès surviennent. Le 1 er août , Franco confie à Juan Yagüe trois colonnes, chargées d'effectuer la jonction avec l'armée du Nord, en passant par l' Estrémadure. Yagüe est un ancien camarade de l'Académie de Tolède. Alors que la presse internationale se scandalise, Franco félicite Yagüe, lequel menace Madrid en septembre. Parallèlement, le cabinet Giral chute, remplacé par celui de Francisco Largo Caballero. Alors que la guerre civile paraît devoir prendre fin rapidement, Franco décide, à l'étonnement général, de suspendre la marche sur Madrid.

Il détourne l'armée d'Afrique pour porter secours aux défenseurs de l' Alcazar de Tolède. De ce fait, il sacrifie un objectif militaire au profit d'un geste politique. La légende des cadets de l'Alcazar constituera l'un des éléments de la mythologie franquiste. Il est ainsi avéré que Franco a refusé toute médiation durant la guerre, même celles émanant du Saint-Siège.

Le 28 , la fonction de chef de l'État lui est adjointe par décret. Le 1 er octobre , à Burgos , il est investi des pleins pouvoirs. L'évêque de Salamanque compare le Mouvement à une croisade , introduisant ainsi un motif religieux jusque-là absent.

Pour Franco, qui s'était totalement impliqué dans la création de l'Académie, c'est là un mauvais coup qu'il prend très mal. Le 14 juillet il exprime son mécontentement publiquement, en prenant congé de la dernière promotion de cadets:. Telle est la discipline que nous observons. Franco essayera dès le lendemain de se disculper auprès de Manuel Azaña, chef du gouvernement, qui voudra bien se contenter de ces explications et éviter l'affrontement public.

Malgré la modération du propos, il est clair qu'il ne sous-estime pas la personnalité du général. Malgré tout, Franco ne participera pas à la Sanjurjada, tentative de coup d'État du général Sanjurjo en août Ayant suffisamment satisfait aux enquêtes de la république, il est affecté à La Corogne comme commandant de la XVe brigade d'infanterie, en février Franco gardera à Azaña, une rancune tenace de cette période de quarantaine. Le soulèvement de la garnison de Séville le 10 août , dirigé par le général Sanjurjo, bute contre la grève générale déclenchée par la CNT et le Parti communiste de Séville.

Il est arrêté à Madrid et condamné à mort puis gracié, voyant sa peine commuée en détention à vie ; les autres conjurés comme le général Goded et le colonel Varela sont aussi emprisonnés.

Le gouvernement républicain ne veut pas faire de martyrs. Il entretenait avec ce militaire des liens d'amitié noués en Afrique, mais semble dès le départ avoir pris ses distances. Il racontera plus tard que le hasard lui avait fourni un alibi de poids: Azaña qui avait appelé la région militaire au téléphone pour vérifier sa présence, avait eu le soulagement de le trouver à son poste. De toute façon, à aucun moment il n'a adhéré ni n'a approuvé de sympathie pour ce putsch.

Lorsque Sanjurjo lui demande d'assurer sa défense, après son arrestation, il a ce mot très dur:. Vous méritez la peine de mort, non pas parce que vous vous êtes soulevé, mais parce que vous avez échoué. Il n'est pas homme à se lancer dans des aventures incertaines, ni à les approuver, mais n'en continue pas moins à lui rendre régulièrement visite à la prison où il est interné: Dans le climat révolutionnaire qui règne en Espagne, Franco est observé de tous les côtés.

Il paraît l'un des militaires les plus susceptibles de prendre la tête d'un soulèvement armé. Pour cette raison, il est nommé gouverneur militaire aux îles Canaries, loin de la péninsule. En fait, Franco est alors peu convaincu par l'opportunité d'un coup d'État. C'est sous la IIe République qu'il a atteint l'apogée de sa carrière. Bien que monarchiste d'éducation, il se satisfait d'une république bourgeoise, conservatrice et maintenant l'ordre. Il est peu enclin à risquer sa carrière dans une aventure mal préparée.

De fait, c'est Emilio Mola et non Franco qui est l'inspirateur et l'organisateur de la tentative de coup d'État de contre le gouvernement en place, alors mené par le Frente Popular. Certes, il est au courant depuis le début des activités des conjurés, mais il attend le 13 juillet, date de l'assassinat du chef monarchiste José Calvo Sotelo pour les rejoindre.

Franco se voit attribuer l'armée du Maroc, forte de 30 hommes aguerris, véritable fer de lance du complot. La mort accidentelle de Sanjurjo, chef historique de l'opposition monarchiste, et les échecs des généraux Goded et Fanjul à Barcelone et Madrid propulsent Franco sur le devant de la scène.

Le pronunciamiento échoue par manque d'adhésion de l'armée: C'est à ce moment que les milices ouvrières, qui ne croient pas en les capacités du gouvernement à faire face, entrent en scène.

Elles font régner la terreur à Madrid et Barcelone, provoquant ainsi l'exil de nombreux intellectuels, comme José Ortega y Gasset. Le conflit se transforme alors en une guerre civile. Franco se décide alors à acheter 12 avions italiens, payés par son ami le banquier Joan March, ainsi que des Junkers allemands, afin d'établir un pont aérien reliant le Maroc à Séville.

Au mois d'août, il lance un convoi naval à partir de Ceuta, forçant ainsi le blocus établi par la République. Encore une fois, il est servi par la division de ses adversaires: Il réussit ainsi à transporter 23 hommes. Jusqu'alors, Franco reste neutre sur la nature du régime qu'il entend donner à l'Espagne.

Très vite, les atrocités surviennent. Le 1er août, Franco confie à Juan Yagüe trois colonnes, chargées d'effectuer la jonction avec l'armée du Nord, en passant par l'Estrémadure. Yagüe est un ancien camarade de l'Académie de Tolède. Le 14 août, il s'empare de Badajoz, où il fait fusiller 2 prisonniers de guerre. Alors que la presse internationale se scandalise, Franco félicite Yagüe, lequel menace Madrid en septembre.

Parallèlement, le cabinet Giral chute, remplacé par celui de Largo Caballero. Alors que la guerre civile paraît devoir prendre fin rapidement, Franco décide, à l'étonnement général, de suspendre la marche sur Madrid. Il détourne l'armée d'Afrique pour porter secours aux défenseurs face au siège de l'Alcazar. De ce fait, il sacrifie un objectif militaire au profit d'un geste politique.

La légende des cadets de l'Alcazar constituera l'un des éléments de la mythologie franquiste. Il est ainsi avéré que Franco a refusé toute médiation durant la guerre, même celles émanant du Saint-Siège.

Le 21 septembre, la Junte de défense se réunit, et Franco est nommé général en chef. Le 28, la fonction de chef de l'État lui est adjointe par décret. Le 1er octobre, à Burgos, il est investi des pleins pouvoirs. L'évêque de Salamanque compare le Mouvement à une croisade, introduisant ainsi un motif religieux jusque-là absent. Durant ce mois, les grandes puissances européennes, malgré les accords de non-intervention, s'engagent dans la guerre civile. En face, l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste se rangent dans le camp de l'insurrection militaire en envoyant d'importants contingents d'hommes et de matériels.

Le 26 avril , jour de marché, une centaine d'avions de la légion Condor Luftwaffe procède au bombardement de la ville basque de Guernica, sans motif militaire autre que celui de terroriser une population acquise au gouvernement républicain. C'est la première fois qu'une ville européenne est soumise à un tel traitement. Sur les 7 habitants, 1 sont tués et blessés, selon les chiffres du Gouvernement basque.

Le 3 juin, Mola meurt dans un accident, laissant ainsi Franco sans rival. À la tête de l'armée, avec le titre de généralissime, il prend peu à peu le contrôle de l'Espagne. Un manque chronique d'effectifs le pousse à enrôler de force dans les régions qu'il contrôle.

On compte également de nombreux engagements volontaires, 60 par exemple pour les Canaries. Il recrute également des alfereces sous-lieutenants provisoires: Sur ce chiffre, un tiers demeurera dans l'armée, le reste constituant les futurs cadres du régime franquiste.

La guerre civile se termine le 1er avril , après la bataille de l'Ebre de juillet—octobre , qui sonne le glas des espoirs républicains, et la conquête de la Catalogne. Franco se retrouve seul maître de l'Espagne et il devient officiellement "chef de l'État".

Imsges: site de rencontre franco espagnol

site de rencontre franco espagnol

En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Il participe à de nombreuses opérations et le 12 octobre , obtient la croix du mérite militaire, première classe. Les premières populations ibériques à s'affirmer sont identifiées au Sud de la péninsule.

site de rencontre franco espagnol

Cliquez ici pour nous contacter Accueil physique et téléphonique: Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

site de rencontre franco espagnol

La municipalité espabnol prévu la construction d'un stationnement de places en sous-sol. Retrouvez ici les témoignages d'amour des maîtres dee leurs amis disparus MILADY - Déjà 4 ans qu'elle nous a quittée, ma souffrance est toujours aussi vive - je pense à elle tous les jours - elle a partagé mes joies, mes peines, elle m'a aidée à supporter les moments difficiles - elle était devenue sourde, aveugle, incontinente, je l'ai accompagnée jusqu'au dernier souffle de site de rencontre franco espagnol v Des soulèvements de Mudéjaresnotamment à Valence en puisou en Traduire rencontrer en anglais enentraînent des expulsions ou conversions forcées et donc le dépeuplement de certaines zones telles se la vallée du Guadalquivir en Andalousie ou au sud du royaume de Valence site de rencontre franco espagnol, dans la région d' Alicante. Je crée ma page en mémoire de mon ami. De plus, Hitler ne voulait pas mécontenter le maréchal Pétain, dirigeant d'un pays aux richesses abondantes, pour obtenir le maigre appui d'une Espagne exsangue.